29/04/2015

Mercredi 29 avril 2015

Les hirondelles

Vous vous souvenez de l’hirondelle morte dans le nid?   Michel l’a enlevé et quelques minutes après le nid était inspecté. Un couple est de nouveau installé

Au dessus de la porte de la cuisine, la femelle couve et, un peu plus loin le mâle surveille

 

Il aime bien se mettre sur la planchette

 

Une autre hirondelle couve, elle est placée en face de la vitre qui est au dessus de l’évier, nous nous observons mutuellement très facilement.

Blue et Jolas

Jolas vient de prendre la corde préférée de Blue dans sa gueule.

Elle attend et comme il n’y a pas de réaction négative de la part de Blue, elle ne va plus cacher sa joie

 —

Elle n’ose pas se pavaner directement en face de Blue, alors elle le fait devant Haendel et tout y est, elle a bien observé Blue dans les mêmes circonstances et elle reproduit tous ses gestes.

Blue fait semblant de dormir, elle a tourné la tête dès que Jolas a été dans son champ de vision, cela correspond à une autorisation tacite.

 

Jolas profite de l’autorisation et elle franchit une étape supplémentaire : se coucher dans le coussin de Blue avec la corde de Blue entre ses pattes.

Elle a conscience qu’elle vient de franchir  une étape importante et le moins qu’on puisse dire c’est que le regard n’est pas vraiment rassuré

 

Le dos de Blue est à même pas un mètre d’elle.

 

On voit son fouet à droite sur la photo

 

 

 

Elle a compris que Blue ne se fâchera pas et elle est un peu plus détendue

 

Ce soir, Blue se lèvera et lui laissera sa place à côté de mon lit comme Jolas semblait en avoir envie. Education normale ou Blue passe le flambeau?

Dans le champ, Blue revient vers moi

 Entre temps elle montre un signe de fatigue

Jolas, inquiète,  est aussitôt là.

 

 —

Don Gio

 

 

Michel appelle les chiens qui foncent , heureux de lui faire des câlins. Il ralentit les démonstrations de Gluck et Haendel en profite pour poser son museau discrètement sur son dos.

 —

et Jarouska lui monte sur le dos

Gluck s’éloigne pour obéir à Michel mais le comportement des petits mérite une remise en place.

Il ne touche pas à Jarouska qui prend aussitôt une position de soumission (je pense qu’elle peut faire tout ce qu’elle veut) mais il se retourne contre Haendel.

 

Il va le coucher au sol pour lui rappeler qui est le chef. Jarouska prend parti pour Haendel

qui profite de la position pour mordre les jarrets de Gluck

Il n’en faut pas plus pour que Gluck se couche sur lui en poussant des grondements supers démonstratifs mais sans danger

 

Michel, qui, de sa place, n’a pas vu les échanges, remet de nouveau  Gluck en place. Cette fois, Haendel est protégé par Michel et par Jolas et Jarouska. En petit chameau qui abuse de la situation, il regarde Gluck et son fouet est remonté au maximum de ce qu’il peut faire. Heureusement que Gluck est sympa car il y aurait de quoi lui donner une bonne correction.

 Il vient vers moi et se couche en face de l’objectif à câlins. Il faut bien cela pour lui remonter son moral de chef de meute incompris.

 

 

 

Jarouska

Avec Don Gio

Avec Michel qui essaie de canalise son exubérance pour que je la prenne en photo

 

 

 

Jolas

 

 

Devant la porte de la cuisine

Jarouska

 

Jolas

 

 

 

Don Gio dans le petit jardin

Haendel sans sa croquette

Grosse peine de cœur pour Haendel, j’ai oublié de remettre des croquettes dans la gamelle et il vient de passer une matinée sans pouvoir doudouner une grosse croquette.

Velours

 

 

 

 

 

Be Bop

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

29/04/2015