Les chipies réunies

Les chipies réunies

Pour une fois, elles sont faciles à identifier.

A gauche, c’est Moumine, 5 kg 100, robe légèrement plus cendrée, tête légèrement plus étroite. A droite c’est Ma P’tite Mue, 5 kg 500, blanc sur le bas du bedon avec une petite forme de cœur et plastron légèrement moins marqué de blanc. l

Comme je n’ai pas toujours la chance d’avoir les deux sœurs côte à côte et facilement identifiables, j’ai laissé toutes les photos, même si elles sont répétitives.

 

e tour des deux tétines du bas est délimité par un cercle sans poils. Pendant longtemps, j’ai cru que cela était une caractéristique de Ma P’tite Mue car sa sœur la tétait.

 

 

Dans les bras, Ma P’tite Mue est nettement plus lourde que Moumine. Pourtant, petit chaton, Ma P’tite Mue était la plus fragile et la plus légère.

 

 

 

 

 

 

 

Dièse

Elle pèse 4 kg 100, son poids est stable, elle est en bien meilleure forme depuis qu’elle ne quitte plus l’enclos. Je dirais même, depuis qu’elle ne quitte plus mon oreiller. Il y a une chose qu’elle n’apprécie pas :  que je vienne la déranger pour essayer de prendre une photo ! C’est presque un crime de lèse-majesté !  Elle veut bien me céder l’oreiller pendant la nuit (et encore, c’est presque contrainte et forcée, ma tête empiète de trop) passant ce grand moment de solitude, couchée à mes pieds. Mais, dès que je suis réveillée, elle prend la place, ne bougeant que pour se gaver, vomir le surplus et faire un minimum de promenade hygiénique. Aucun doute, je suis fan de mes chats pour tolérer tout cela.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Les chipies

Le domaine des chats

Domaine des chats 2018

Pour entrer dans le domaine des chats il y a une porte dans la maison et une autre à l’extérieur. Nous avons demandé à Laurence Candido de nous les décorer. Pour la porte intérieure, cela a été fait l’an dernier et pour la porte extérieure nous venons de recevoir les tableaux. J’en reparlerai un peu plus tard quand le temps nous laissera la possibilité de les installer car, si j’ai fait des photos de leur domaine pendant la canicule, actuellement, c’est pluie, grêle et orage !

Pendant la canicule

Les chats sont dehors malgré la chaleur.  Je vais voir dans leur enclos s’ils sont bien protégés. Il y a des haies tout autour et plusieurs arbres. Celui qui est au centre a beaucoup profité cette année. Sur cette photo qui en représente une partie,  vous pouvez apercevoir sur la droite, le banc qui entoure le tronc et sur la gauche, deux chats qui se reposent sous son ombre. Quand il a toutes ses feuilles, les chipies ne grimpent pas dans ses branches.

Be Bop

Les buses en ciment sont un bon endroit pour se rafraichir. Be Bop aime beaucoup les utiliser comme une niche, anti chaud ou anti pluie selon la saison.

 

 

 

Be Wa

Be Wa fait ses griffes sur la racine d’un autre arbre de leur enclos

 

 

Dièse

Elle a l’esprit un peu plus joueur depuis quelques temps et je trouve de plus en plus souvent les trois noires ensemble.

 

 

Les chipies, Moumine et Ma P’tite Mue

J’ai toujours beaucoup de mal à les différencier. Pourtant, Ma P’tite Mue est plus lourde, a les joues plus rondes, moins de blanc sur le poitrail, mais, je le vois seulement quand elles sont côte à côte. Une des deux est un peu plus anxieuse et vient chercher refuge contre moi quand l’orage gronde trop fort ou quand il y a un bruit inattendu. Elle essaie  de se glisser par l’encolure de mon chemisier pour être plus près.

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Chez les chats

Chats en juin 2018-2

Chats en juin 2018-2

Be Bop, installée dans son coin.

Un soir, Michel a posé une couverture sur le coffre, Be Bop l’a aussitôt adoptée et mon mari n’a pas eu le cœur de la lui enlever (Be Bop a beaucoup de privilèges depuis son accident!). Quelques temps après, elle a intégré dans son domaine un vieux pull de Michel, puis les gros rats en peluches. Encore plus tard, une minuscule souris en feutrine a rejoint ses trésors. Souris très convoitée par Gluck qui aime la promener dans ses bajoues.  Lorsqu’elle se promène dans l’enclos, je vois une chipie profiter de son absence et se faufiler vers cet endroit paradisiaque en espérant pouvoir y rester le plus longtemps possible.

Les chipies

Elles squattent, de préférence, mon lit.

 –

 

 

22/06/2018

Michel a installé un grillage en avant de la moustiquaire. Depuis, nous pouvons laisser la fenêtre de la chambre ouverte. les chats observent de plus près les hirondelles qui passent.

Positionnées sur les poutres, juste en face de la fenêtre ouverte, les hirondelles chantent à tue-tête bien conscientes de la protection. Quand les chats avaient encore le droit de vadrouiller dans le vaste monde, elles ne se mettaient jamais à cet endroit.

Dièse, juste avant de venir demander un câlin.

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

chats, juin-2

  • Dièse 10 ans

Dièse a 10 ans

Classé dans : Année 2018, Anniversaire, chats, Mai 2018 | 6

15 mai 2018, Dièse a 10 ans

Le jour est estimé, le mois et l’année sont exacts. Dièse a 10 ans, et cet anniversaire se situe dans la première quinzaine de mai.

Dièse a 10 ans

Malgré ses joues rondes, Dièse est le poids léger de l’ensemble des chattes vivant au Pli du Soleil.

L’arrivée

Dièse est un cadeau de Patricia et Thierry qui savaient que je rêvais d’un chat noir. Sur le site de Dièse  vous pouvez vois l’intégration  de ce petit bout de charbon qui fait sa place auprès de nos deux chattes Be Bop et Be Wa mais aussi au milieu de la meute de léonbergs.

Elle a gardé ses joues rondes et sa ligne de dos hérissée. Le poil est très doux au toucher.

Dièse a 10 ans

 Plus récemment, Marie Do et Jean Marc nous ont offert Moumine et Ma ‘P’tite Mue, deux chipies toutes noires. Mon trio d’ombres, bien qu’étant composé de caractères fort différents, tisse des liens tranquillement. En extérieur, Dièse revendique une indépendance totale. Dans la maison, elle accepte la proximité des chipies en fonction de la température. Cela va, part beau temps, du couchage à distance à chaque bout d’une couverture, au nœud gordien, pour les jours de grands froids ressentis.

L’enclos des chats

Nous avions toujours laissé nos chattes vivre leur vie en totale liberté. Nous sommes à la campagne, l’espace est grand autour de nous. Normalement, elles ne devraient pas poser de problèmes de voisinage. Pourtant, nous avons constaté que cette liberté était chèrement payée : combats avec d’autres chats, risques pendant la période de chasse, confusion avec le gibier par les chasseurs ou par leurs chiens, intoxication par les produits phytosanitaires épandus dans les champs, percussion par des voitures sur la route, etc….L’arrivée de Feedback et Europe, nos deux léos adoptés fervents adeptes du chat-croqué à mis fin à nos hésitations et nous avons vite compris qu’il faudrait un enclos de protection pour nos chats.

S’il a été facile de convaincre Be Bop, Be Wa, et les chipies de vivre dans cet enclos, il n’en a pas été de même pour Dièse qui a pris ses quartiers plus tardivement lors d’un retour au bercail dans un état piteux. Le lieu de vie des chattes est de dimension variable selon le moment. A leur disposition, en continue, il y a l’enclos, l’atelier de Michel, le grenier et notre chambre. Le soir, l’espace est agrandi par un accès à toute la maison.

Dièse a 10 ans

Dans l’enclos, pour leur distraction, il y a plusieurs arbres, de grosses buses qui font office de niche à chats et des jeux divers…

 Dièse a 10 ans

Dièse a 10 ans

Comme Be Bop, elle apprécie la protection des buses et y reste facilement un long moment.

Dièse a 10 ans

Les jeux

Dans l’enclos, elle observe les autres chattes jouer, puis imite les mêmes actions mais toujours en solitaire. En extérieur, elle se montre hermétique à tout rapprochement, ronflant, râlant, ronchonnant, donnant un coup de griffe rapide et précis. Bref, elle peut se montrer aussi désagréable que Tatie Danielle.

Improvisation d’une chasse aux feuilles mortes après avoir observé les deux chipies jouant à ce jeu.

Par contre, elle communique volontiers avec moi n’importe où. Là, elle fait semblant d’attaquer mon objectif. Cela se terminera par des ronrons et des câlins.

Elle voit les deux chipies faire la chasse à la balle bleue. Dès leur départ, elle fait de même.

 

 

 –

L’atelier

Dans l’atelier, il y a, sur un vieux coffre, une gamelle d’eau. Chaque chatte attend son tour. Dièse ne déroge pas à cette organisation du groupe. Elle attend patiemment que Be Bop ait fini de boire. A gauche de ce coffre, une porte vitrée communique avec la pièce de repos de Feedback et Europe. La morsure qu’a subit Be Bop continue de m’angoisser et je vérifie souvent que la porte soit bien fermée à clé après nos passages.

Dans la maison

Malgré son aspect ronchon, Dièse attend que je m’installe pour venir me donner des coups de tête affectueux tout en ronronnant.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Dièse 10 ans

  • Moumine et Ma P'tite Mue

Chats en mars

Chats en Mars

Be Bop

 C’est une chatte qui a ses habitudes. Elle préfère une petite indépendance par rapport aux autres chats, même si Moumine essaie de temps en temps un rapprochement, toléré en dos à dos ou dissuadé par un coup de patte rapide, toutes griffes dehors. Elle est souvent la première à manger quand je donne le repas ménager du soir. Be Bop choisit ses moments câlins avec moi, souvent à l’heure des infos. Elle choisit aussi ses lieux de repos qui sont respectés par les autres chats. Il lui arrive de passer de longs moments dans le jardin, assise à l’abri dans une des grosses buses que nous avons installées chez les chats. Be Bop est totalement remise de la morsure, le ventre est souple, les cuisses sont remplies de nouveau, le poids est normal et les yeux ont retrouvé leur limpidité..

 

  –

 –

 

Be Wa

C’est une chatte très douce qui aime beaucoup les câlins. Elle est aussi très attentive à mes moindres gestes. Je n’ai pas besoin de lui parler, je fais un signe, elle s’approche, un autre signe, elle s’arrête à l’endroit indiqué. Quand je fais la sieste, elle est prioritaire pour s’endormir dans mes bras mais si un chat n’est pas en forme, elle cède la place aussitôt. A ses yeux, je dois être l’infirmerie et la nounou. Be Wa est aussi la chatte « sumo » de la maison avec un bedon grassouillet

 

 

 

Dièse

Ella des joues rondes mais c’est le poids plume du groupe. Dièse était la plus réfractaire à la vie dans l’enclos jusqu’à ce qu’elle revienne en décembre, maigre, avec un poil pas joli et un œil fermé et purulent. Quelques jours après, c’était les deux yeux qui étaient atteints. Depuis, les yeux ne coulent plus même si elle a encore tendance à contracter l’œil qui a le plus souffert. Le poil redevient doux au toucher

Elle a un caractère ronchon, préfère mener sa vie toute seule et a le coup de patte facile. D’où mon étonnement quand je la retrouve très souvent  lovée contre Moumine ou Ma P’tite Mue qui semblent l’avoir apprivoisée.

 –

Ma P’tite Mue et Moumine

Elles sont de plus en plus difficiles à différencier.

 

 –

 

Ma P’tite Mue

 Dans le groupe, c’est la deuxième « poids lourd » . Elle réclame ses câlins avec beaucoup d’énergie. Sa tête s’arrondit, et, si la couleur des yeux n’est pas bien déterminée à cause de l’éclairage je commence à confondre sa tête, sur photos, avec celle de Dièse.

Là c’est bien Ma P’tite Mue

A priori, pour les trois photos qui suivent, cela devrait être Ma P’tite Mue, Dièse n’a pas de poils blanc sous le cou.

 

 

Moumine

Elle a encore une tête avec des expressions de jeune chatte. C’est une chatte nounou, toujours prête à protéger ou soutenir celui qui peut avoir un problème. Souvent elle suit pas à pas Don Gio et  s’endort dans ses pattes. C’est elle aussi qui remonte le moral de Dièse ou de Be Bop. Comme Haendel, Moumine est une chatte compassionnelle et comme lui, quand elle insiste trop, elle essuie une rebuffade.

 

 

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Chats, mars 2018