22/08/2017, mes chats noirs

Mardi 22 août 2017

Mes chats noirs

Les deux chipies, Moumine et Ma p’tite Mue, 10 mois.

On pourrait les confondre avec de minis panthères. Elles sont redoutables avec les rongeurs qui ont la très mauvaise idée de continuer à vouloir proliférer à l’intérieur de l’enclos des chats. Les hirondelles ont mieux géré leur survie. Cela ne s’est soldé que par la prise d’une seule hirondelle  sur les 3 nichées qui se sont succédées  à l’intérieur de l’enclos des chats.

On pourrait aussi leur donner « le Bon Dieu sans confession ». Elles sont câlines entre elles ou avec Be Wa qui fait leur toilette. Elles sont très attachées à la présence humaine, ronronnent ou dorment contre nous. Ma P’tite Mue est légèrement plus autonome que Moumine qui est très « tactile ».

 

Les deux chipies ont trouvé leur antipuce naturel : elles se roulent dans la terre argileuse, elles en sont enduites du bout de la moustache jusqu’à la pointe des griffes

 

 

 

Dièse, 9 ans et 3 mois.

Tous les soirs, après la dernière promenade des chiens dans le champ, elle a l’autorisation de quitter l’espace fermé des chats pour vadrouiller à sa convenance loin de la maison. En principe, elle rentre au milieu de nuit ou au petit matin. C’est d’ailleurs à cause de cela que Michel avait, dans un demi-sommeil, fait entrer un chat qui n’était pas à nous mais qui squatté la fenêtre de notre chambre comme on peut le lire à la fin de la page du 17 juillet 2017 . Il lui arrive de ne pas rentrer de quelques jours. Mais jamais autant que ne le faisait Opaline qui partait pendant 4 mois, dès les premiers beaux jours, et ne revenait qu’avec la mauvaise saison.

 La santé et/ou le moral de Dièse n’est pas au top même si elle n’est pas, à franchement parlé, malade. Son caractère est devenu ronchon, la forme de son corps se modifie, plus maigre avec un arrière surélevé.

Dans la journée, elle arpente l’enclos en râlant à chaque pas. Dans la chambre, elle dort profondément sur le lit de Michel et elle veut bien se faire câliner. A sa décharge, les deux chipies la craignent de moins en moins. Elles aimeraient bien jouer avec, ce qui est impensable du point de vue de Dièse.

 

Elle a des yeux verts d’eau avec deux fentes noires.

Une face ronde comme une pleine lune

Un profil court, bien différent de celui des 2 chipies.

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

22/08/2017