01/09/2017, Be Bop et Be Wa ont 11 ans

Be Bop et Be Wa ont 11 ans

01/09/20107

Leur Site

Be Bop

Be Bop pèse 3 kg 500. Elle a repris 1 kg en 3 mois.

Le domaine des chats est adopté et elle a plein de mini-territoires qui, lorsqu’elle y réside doivent être respectés par les autres chats. Be Bop a « son banc » sur lequel elle s’allonge à l’ombre une bonne partie de la journée

De là elle peut surveiller les déplacements des oiseaux en vol.

Quand elle stationne au sol, ce sont plutôt les rongeurs qui sont visés

ainsi que leurs domiciles souterrains

De temps en temps, elle utilise les buses en ciment, comme une niche, mais elle en laisse facilement l’usage à Dièse pour l’intérieur ou aux chipies qui jouent dedans et dessus. Dans la chambre elle a « sa chaise » attitrée à côté des gamelles. Chaise fortement convoitée par les chipies qui profitent de ses absences pour s’y installer en catimini. La nuit, elle vient souvent dormir sur ma table de nuit  qui est devenue « sa table de nuit ». Plus rarement elle profite de ma présence dans la chambre pour venir se lover sur ou contre moi , réclamant des câlins, présentant son petit bedon pour un massage tout en ronronnant.  Elle demande des câlins identiques quand je suis avec elle dans l’enclos.

Le chat européen a une tenue camouflage bien adaptée

Même pendant les câlins, elle reste attentive à tout ce qui se passe

La santé de Be Bop

Pendant son accident, elle est restée sous alimentée durant une bonne quinzaine de jours et cela a eu des répercutions sur son organisme par la suite. Les yeux se sont ulcérés mais cela va bien mieux et, comme elle n’aime pas que je les traite, je laisse la nature terminer lentement son effet réparateur

Les bâillements de détente pendant les séances câlins ont mis en évidence une autre conséquence de la dénutrition qu’elle a subit. Elle n’a plus la trentaine de dents réglementaires que l’on devrait trouver sur un chat adulte ! Cela ne l’empêche pas de manger des croquettes et de la « soupe Michel » comme tous les 4 pattes du Pli. Elle apprécie des gâteries, juste pour elle, comme les sachets en gelée qu’elle a découverts pendant sa convalescence.

. Les photos de son bedon bien réparé et bien garni de poils protecteurs tout doux sont facilitées par le moment toilette.

Mais il suffit qu’un oiseau chante à proximité pour que l’instinct de prédation revienne au premier plan

Conclusion : Be Bop va aussi bien que possible.

Be Wa

J’ai peu de choses à en dire. C’est une chatte pépère quand ses reins fonctionnent bien . Elle disjoncte et devient imprévisible quand elle a du sable ou un peu de sang dans les urines. Jusqu’à maintenant,  il a suffit de la nourrir avec des croquettes pour chiens, moins salées que celles pour chats, et tout rentre dans l’ordre.  Elle apprécie la soupe ménagère préparée par Michel pour tous les 4 pattes.

Be Wa pèse 5 kg 300. Elle n’a pas été accidentée mais passe sa journée à faire du lard. Elle a pris 1 kg en 8 mois. Be Wa a une « légère » tendance à l’embonpoint, qui s’est accentuée après l’accident de Be Bop. Avec l’aide  les chipies, elle en a terminé les repas améliorés, très consciencieusement, ce qui n’est pas bon ni pour sa ligne ni pour ses reins mais qui est bon pour son moral.

  Si  les deux chattes semblaient indépendantes dans leur quotidien, l’accident de Be Bop a  mis en évidence que Be Wa était hyper sensible à tout ce qui arrivait à sa sœur.

Be Wa aime bien les chipies qu’elle continue à materner. Dans la chambre, il lui arrive assez fréquemment de faire la toilette de leur tête ou d’accepter qu’elles dorment contre elle. Dehors, par contre elle préfère être seule dans son coin et tous les chats respectent son choix.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

01/09/2017