Août 2018

Août 2018

Visiteur

Vers 5h du matin, dans mon demi-sommeil, j’entends un chat qui essaie de franchir la chatière de la porte située au fond du couloir. En général, il y a un premier clic, quand le battant est poussé suivi d’un clac plus vif quand il se rabat après le passage du chat. Quelquefois, l’ouverture semble un peu plus compliquée avec une série de clics qui sont le fait d’un chat qui joue avec la porte ou qui essaie de passer maladroitement avec quelque chose dans la gueule. Cette fois, l’essai d’ouverture est laborieux, le chat semble s’y reprendre à de nombreuses fois mais tout rentre dans l’ordre. Dans mon subconscient, il me semble que Michel se lève, ouvre des portes, allume la lumière, etc. Inconsciemment, j’interprète tout cela comme étant des mouvements du type : Michel est réveillé, il en profite pour ramener les 5 chats du côté de la chambre. Demain matin, nous pourrons faire entrer plus rapidement Europe dans la pièce principale sans aucune crainte, tous les chats seront dans leur domaine. Je me rendors profondément.  Deux heurs après, je me réveille pour de bon et je retrouve Michel dans la grande pièce avec les chiens. Nous prenons le petit déjeuner, bavardons à bâtons rompus et il me raconte ce qui s’est réellement passé. Il a été réveillé par les bruits inusités de la chatière et par le comportement des chats. Au moment de sortir du lit il a failli poser ses pieds sur quelque chose de rond. Le temps d’allumer, la chose avait cavalé sous une armoire. Heureusement les chats ont cafté! Contrôle fait, c’est un hérisson qui emprunte la chatière et qui vient dormir avec nous. Mon rêve maintenant : le photographier en action.

 –

Oiseaux

Sur le toit, nous avons un couple d’habitués

 

D’autres habitants

 

 

 

Europe

 

Dans le champ, Europe pensive, en position gentille mamie fatiguée,

 mais, un faisan se met à criailler dans le lointain

 

Cadeau de la ferme où Michel achète les légumes, nos commerçants locaux sont vraiment sympas !

 

 

Gluck

Il souffre de la chaleur, tire une langue pas possible, souffle comme un phoque et bave abondamment. Je mouille régulièrement sa tête.

 

 

Haendel

Cela faisait un petit moment que je ne lui avait pas donné du café. Cela redevient nécessaire. Le soir il ne veut pas faire la promenade avec nous et quand il marche, une de ses pattes, à l’arrière, revient mal, les doigts restant repliés. Dans ce cas, au moment de franchir la porte, il bute contre la barre de seuil, se déséquilibre et chute lourdement. J’ai donc recommencé des cures de 3 jours avec un peu de marc de café (1/4 de cuillérée à café)  mélangé dans sa nourriture ménagère. C’est toujours efficace.

 

 

Jarouska

Dans et autour de la maison

Sa position favorite, les 4 pattes en l’air, contre le four et le placard où est rangée la grosse marmite en fonte dans laquelle nous préparons le repas ménager des chiens et des chats.

 

Petit moment à l’ombre matinale

 En soirée devant la cuisine

 

Jarouska et Jolas

 D’après les chiens, les glands de chênes sont des friandises appréciées à certains moments de l’année. Les deux sœurs n’hésitent pas à les cueillir directement sur l’arbre. Pour ceux qui sont sur le sol, un tri subtil est fait entre ceux qui leurs semblent bons et les autres.

Jarouska est la plus accro aux glands, mûres, cynorhodons et grande berce

 

Jolas

Dans et autour de la maison

 

Comme beaucoup de chiens, Jolas consomme de l’herbe pour un petit nettoyage intérieur.

 La sieste du matin à l’ombre

 

Dans le champ

 

 –

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

le mois d’août