26/11/2016

Samedi 26 novembre 2016

 –

Europe et Jarouska, se croisent en se reniflant prudemment et de plus en plus souvent elles dorment assez proches l’une de l’autre, Europe venant s’installer près de Jarouska.

Europe et Jarouska

Début de promenade sur fond sonore de chasseurs. Les perdrix et les faisans ne sont pas visibles comme les autres jours mais cela n’empêche pas les chiens de les chercher activement.

A mi parcours, au détour d’un bosquet, les chiens semblent avoir trouvé quelque chose d’intéressant. Jarouska et Haendel écoutent, surveillent… c’est indépendant d’une piste au sol laissée par le gibier.

Haendel

Comme d’habitude c’est Europe qui trouve la première et les chiens foncent très excités.

meute

meute

meute

D’où nous sommes, nous ne voyons rien et il n’y a aucune mouvement et aucun bruit. Ce n’est pas un faisan ou une perdrix, ils auraient le nez au sol. Etant donné leur position cela pourrait être un chevreuil mais, en général, une fois découvert, celui ci s’éloigne très rapidement par bonds silencieux. Je suis intriguée.

meute

Nous dépassons le bosquet et nous découvrons « l’animal » :  c’est rouge, avec une casquette et un fusil. Nous continuons notre marche en rappelant les chiens. Europe et Jolas arrivent en premier et expliquent ce qu’elles ont vu. Haendel est resté prudemment sur le côté. Les autres mâles et Jarouska houspillent le chasseur.

Europe et Jolas

  –

Les chiens vont nous rejoindre petit à petit mais un éventail se forme le temps que nous ayons mis une distance suffisante entre le problème et nous.  Don Gio surveille le grillage côté chasseur, Jarouska est à mi parcours et Haendel surveille l’autre extrémité, c’est la première fois que je le vois participer à la défense de la meute. Michel est entouré d’un cercle de protection et moi je suis en avant du groupe avec Gluck qui fait des aller retour entre Michel et moi.

meute

meute

Fin de la promenade dans le calme

meute

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

26/11/2016