11/12/2016

Dimanche 11 décembre 2016

Michel continue son travail dans le futur enclos des chats. Le givre permet de visualiser ce que cela donne

 Il s’attaque au coté qui sépare l’enclos des chats et celui où dorment le soir Feedback et Europe. Il emmaillote les arbres.

 

L’heure de la sieste

Gluck dort contre la porte de la cuisine, il est seul dans son coin.

Jolas dort sur son coussin préféré.

Jarouska dort contre le canapé où elle aime poser un bord de popotin. Haendel, contre Jarouska, délire, il est heureux et il le montre.

 

 

Pas loin d’eux, Europe dort sur son coussin préféré dans son coin préféré. Si par hasard, lorsqu’elle arrive dans la pièce, un autre chien est à sa place, elle ne conteste pas et se couche un peu plus loin, elle commence à comprendre la façon de vivre du Pli.

A l’opposé, Feedback dort dans son coussin préféré.  Il n’a pas besoin de compagnie mais il accepte la présence d’autres chiens à proximité quand cela arrive. Il n’aime pas quand Haendel se montre un peu collant.

Don Gio préfère dormir au calme  dans la pièce des hirondelles et apprécie le confort d’un coussin et d’une couverture qu’il peut téter. Be Bop a décidé de quitter la chambre et de venir dormir contre lui après avoir fait sa toilette.

 

Be Wa et Dièse dorment dans la chambre. Be Wa se lève et sort par la chatière. Le battant se rabat derrière elle avec un petit claquement sec. Europe dresse les oreilles. Un moment après, de nouveau  le claquement, c’est Be Wa qui rentre. Europe s’assoit sur son coussin et attend. Du fond de son couloir Be Wa aperçoit Be Bop et Don Gio côte à côte. Je suppose que dans sa tête cela veut dire que Feedback et Europe sont chez eux. Be Wa entre franchement et tranquillement dans la cuisine, pile en voyant Europe assise sur le coussin qui la regarde attentivement. Be Wa fait demi-tour en direction de la chambre, sans courir pour ne pas stimuler l’instinct de chasse d’Europe. Europe avance à petits pas dans sa direction. A l’entrée de la pièce aux hirondelles elle pile à son tour en voyant Be Bop sur le coussin. De ma place je vois son popotin encore dans ma pièce alors que le reste du corps est étiré et plongeant, sa tête doit être au niveau de celle de Be Bop. Quelques minutes  de statique puis un bruit de pédalage et la marche d’Europe reprend à petits pas en direction de la chambre. Petits gémissements passionnés puis je vois réapparaitre Europe toujours avec la même démarche. Elle rejoint son coussin et reprend son sommeil. les 3 chats  dorment maintenant dans la chambre.

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

11/12/2016