02/12/2016

Classé dans : Année 2016, Décembre 2016 | 6

Vendredi 02 décembre 2016

Officiellement le « grand froid » est un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique et qui dure au moins deux jours. Cela semble être le cas.

Don Gio apprécie et retrouve une petite jeunesse.

Jolas, Jarouska et Gluck montent la garde

Dès qu’il me voit, Gluck quitte sa place et vient se coucher en face de moi

Jolas et Jarouska restent en place et continuent la garde

 

   —

 

Haendel et sa croquette

Feedback dort allongé sur le côté (on aperçoit le bout de ses pattes). Haendel arrive avec une croquette, la dépose, se couche avec précaution à côté d’elle.

Je ne sais pas comment l’expliquer, mais cette proximité avec Feedback ne me semble pas identique à celle qu’il avait avec Europe

Ici, il a le regard typique qu’il prend quand il a une idée dans la tête et qu’il sait que je ne suis pas d’accord, on dirait qu’il cherche à provoquer Feedback.

Il se couche, me surveille (j’en fais autant) et tout doucement il va s’arranger pour se rapprocher avec sa croquette jusqu’à frôler les pattes de Feedback qui dort (ou qui fait semblant de dormir).

Comme je n’ai pas l’impression qu’il s’agisse d’une croquette/cadeau mais plutôt d’une croquette/territoire ou croquette/provocation, je passe entre les deux chiens et enlève la tentation.

Feedback ne bronche pas mais Haendel se lève, change de place et prend l’allure d’un pauvre kalimero tout en bloquant le passage entre moi et Feedback.

Dans l’après midi, Elisabeth et Kaddour nous font une petite visite. j’ai séparé les chiens en petits groupes pour qu’ils ne sautent pas sur mes invités. Jolas, Jarouska et Don Gio disent bonjour en premier puis sortent sur le grand terrain. C’est au tour de Gluck et Haendel, Gluck sort mais Haendel reste, il aime beaucoup mes invités. Au tour d’Europe et Feedback. Europe dit bonjour puis va aussitôt sur son coussin. Feedback délire de joie, lui aussi aime beaucoup mes invités mais ce n’est pas du goût de Haendel qui veut l’exclusivité et qui fonce sur Feedback. Feedback file doux devant  les chiens de la maison mais refuse de le faire devant Haendel. La prise de bec est inévitable, très démonstrative mais sans gravité. Je mets les deux chiens dehors, c’est « ma » maison et celle de Michel,  c’est nous qui décidons à l’intérieur.  Dehors ils ont plus de liberté à condition de ne pas régler leurs comptes devant nous.

Jolas a fait plein de câlins à Elisabeth

 

 —

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

02/12/2016