Léonbergs en juin 2018

Léonbergs en juin 2018

Don Gio 66 kg 500

Il fond doucement mais cela semble correspondre à un problème musculaire et osseux. Au toucher, il donne l’impression d’être maigre et léger.

Don Gio 10 ans

Les léos et Don Gio

Haendel a décidé coûte que coûte de materner Don Gio. L’acceptation face à face étant un échec, il présente son popotin comme coussin de réconfort. Bizarrement, C’est mieux accepté par Don Gio

 

Grosse fatigue pour mon vénérable.

 Don Gio 10 ans

 –

Don Gio 10 ans

Gluck veut materner lui aussi et soigner la patte que Don Gio lèche. Nous n’avons pas le temps de dire ouf! Don Gio rugit, montre les dents et Gluck part à l’autre bout de la pièce tout tremblant, peu habitué à cette réaction.

Visite médicale

Préparation

Le comportement et l’affaiblissement de Don Gio ne sont pas normaux.  Nous décidons de le présenter à Samuel pour avoir un diagnostic impartial. Comme d’habitude je fais ma petite fiche récapitulative.

Don Gio a :

  • des petites tumeurs dans les oreilles,

  • des épulis sur les gencives

  • une légère perte de poids

  • un appétit qui devient irrégulier

  • une statique château branlant

  • Quelques difficultés pour se lever

  • une grosseur sur un doigt qui me fait penser à un carcinome

  • une grosseur fixé sur l’os d’une côte qui pourrait être un ostéosarcome.

Conclusion

Samuel confirme. Don Gio a un carcinome sur un doigt de la patte avant gauche et un ostéosarcome au niveau des côtes, sur la droite (environ 15 cm de diamètre pour la partie visible en extérieur, beaucoup plus à l’intérieur)  qui lui comprime un poumon.

Selon l’évolution de l’ensemble, il a une espérance de vie entre 15 jours et quelques mois, mais il ne devrait pas commencer une nouvelle année.

Pour l’instant, il est soulagé par de l’anti inflammatoire à faible dose. A force de le voir vieillir tranquillement, nous en avions presque oublié l’incontournable de la fin de vie. Comme il donne l’impression d’avoir encore envie de vivre, nous allons faire en sorte d’essayer d’améliorer son confort puis d’intervenir quand cela sera nécessaire.

Le quotidien

Au retour, le stress du voyage et de la consultation a beaucoup fatigué Don Gio qui n’arrivait plus à se lever. Le lendemain, tout va mieux. Il est debout près à partir en promenade avec les autres.

Léonbergs en juin 2018

Don Gio 10 ans

Don Gio 10 ans

 Il accepte la présence de Gluck mais à la condition qu’il ne soit pas envahissant

 

 –

Don Gio accepte aussi la présence de Jolas ou Jarouska car elles sont sages. Il n’y a qu’un seul moment où Jarouska ne respecte rien, c’est au moment de partir en promenade. Elle est tellement contente de voir Don Gio debout qu’elle lui saute dessus et immanquablement, il se retrouve aplati au sol. Je dois donc faire très attention de ne pas leur faire franchir la porte ensemble.  Une fois la promenade commencée, Jarouska retrouve un comportement correct.

 

 

 –

Nous envoyons, sans le savoir, bien des signaux  dont nous n’avons pas toujours conscience. Nos animaux les captent et y sont sensibles. La simple confirmation de nos inquiétudes latentes fait que nous sommes tous (2 et 4 pattes) beaucoup plus sereins. Depuis que nous sommes au courant « officiellement » des problèmes de Don Gio, la meute a retrouvé son calme.

Europe 50kg

Son poids reste stable. Elle semble rassurée pour la santé de Feedback (peut être aussi sur celle de Don Gio?), le corps a repris de l’ampleur, l’expression est un peu moins « vieux chien épuisé »

 

 

 

Feedback 76 kg

En un mois il a perdu  7 kg. Depuis son problème de santé, il a développé une fragilité au niveau des yeux qui sont devenus purulents. heureusement, maintenant, il se laisse soigner Il recherche souvent les coins d’ombre.

  

 

Gluck 88 kg

Il continue de maigrir mais la courbe décroissante ralentit, 3 kg seulement au mois de mai. En janvier, il avait dépassé les 100 kg, ce qui était beaucoup trop.

 

 

 

Haendel 76 kg

Son poids reste stable

Quand Michel a descendu Don Gio à Lyon, Haendel s’est réfugié sous les rosiers pendant toute l’après midi, c’est sa cachette quand il a un gros stress. Le retour de Don Gio a été fêté de façon délirante par les chiens, surtout par Haendel. Il pleurait tant qu’il pouvait, poussant des gémissants à fendre l’âme, essayant de donner des coups de tête affectueux à Don Gio pour ensuite essayer de se lover dans mes bras.

Souvent, il accompagne Don Gio jusqu’à l’entrée du champ.

Don Gio essaie de se désolidariser discrètement de son accompagnateur en restant en retrait. Le temps que Haendel s’en aperçoive, il peut jouir cette autonomie qu’il revendique sans subir l’affection contondante du petit.

Quelques fois, Don Gio n’a même pas besoin de ruser car, pour une raison mystérieuse, Haendel se retrouve dans le mauvais sens, et, imperturbable, il  continue dans la fausse direction.

Il faut l’appeler pour lui donner conscience de son erreur et lui faire changer de sens.

Dans la maison, Don Gio n’a pas d’échappatoire et Haendel est extrêmement fier de le protéger

 

 

Jarouska 70 kg

Son poids reste stable

 

 

 

Jolas et Jarouska

 

 

Jolas 79 kg 500

Une perte de 500 g, c’est vraiment symbolique !

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Léos, juin 2018

4 Responses

  1. Bénédicte

    Il y a 2 ans presque jour pour jour, le même diagnostic était fait pour notre China. Je pense à vous, et souhaite à Don Gio encore quelques belles journées d’été.

    • Bernadette

      C’est toujours difficile de voir nos compagnons arriver à leur fin de vie. Pour l’instant, Don Gio semble bien gérer sa route.

  2. Courtet Michel

    Don Gio a bien vieilli. Pour un Léo de 10 ans, il est bien beau. Le menton et les babines n’ont même pas blanchi. Pour les muscles cela ne se voit pas vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.