• Haendel et Gluck

Léonbergs en avril

Léonbergs en avril 2018

La maison est boueuse. Les chiens rentrent après avoir pataugés dans la gadoue. Comme le chauffage au sol est coupé, cela met du temps à sécher. Pour l’instant, j’ai laissé les couvertures qui permettent d’éponger une partie de l’humidité des fourrures et des pattes.

Don Gio

Quand Don Gio a un petit moment de baisse de moral, il tétouille les couvertures.

 

 

 

A 10 ans, un vénérable peut aussi montrer qu’il est heureux quand le printemps revient.

Europe

Elle a « ses coins » dans la maison. A gauche du fauteuil, dans un espace minuscule, protégée par le renfoncement sous la bibliothèque quand le moral n’est pas au top ou à droite du fauteuil quand tout va bien comme aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

Europe et Haendel

 

 –

 –

Léonbergs en avril

Léonbergs en avril

Feedback

Feedback et Jolas

Les deux chiens sont côte à côte, patte contre patte. C’est lui qui est venu se placer contre Jolas. Pour un chien qui ne supportait pas une intrusion dans son espace perso et montrait les dents en dessous d’une approche à moins de 50 cm il y a des progrès ou une forte demande d’aide.

 

 –

 

Feedback et Gluck

Il doit avoir besoin d’aide car il tente un rapprochement avec Gluck mais les deux mâles restent prudents. Gluck accepte qu’il se couche contre lui à condition de ne pas le voir. Seul les deux popotins se touchent, ce qui est déjà beaucoup. A la suite de cela, pendant deux soirs, il a peu mangé, mais, depuis, tout semble avoir repris un cours normal et ce gros nounours ne recherche plus la proximité des autres.

Dehors et en présence de Michel, la compétition est active entre les deux chiens mais cela se fait de façon détournée. L’un fait semblant de ne rien voir, l’autre accentue ses démonstrations de joie.

 

Feedback et son maître

 

 –

Feedback recherche un câlin avec Michel

 

 –

Haendel se glisse entre eux et Jolas essaie d’attirer l’attention de son maître

L’arrivée de Gluck fait reculer Jolas qui prend prudemment ses distances. Pendant ce temps, Haendel donne des coups de popotin à son demi-frère qui est obligé de reculer non sans manifester son mécontentement, mais il se contente de gronder sans mordre.

Gluck

 Le régime est efficace, il continue de maigrir. Après son pic à 100kg il ne fait plus que 91 kg.

v

 

 –

 –

 

 

 

Haendel

Haendel et Gluck

Mon petit bonhomme signale qu’il a un problème, Gluck le réconforte.

Haendel et Gluck

 Haendel et Gluck

 Haendel et Gluck

Haendel et Gluck

 Haendel et Gluck

 Haendel et Gluck

Je cherche une plaie sur la tête mais je ne trouve rien. Sous le menton, ce n’est pas du poil grisonnant mais quelque chose qui ressemble à une croûte d’eczéma assez fréquente chez lui, ce n’est pas cela qui lui pose problème

 Haendel et Gluck

 Haendel et Gluck

 Quelques jours après, je découvre des traces de sang sur le carrelage. Vérification faite, c’est la bosse sans poils que l’on voit sur la photo.  Elle s’est ouverte.

 Haendel

Haendel

Je soigne et il aura un gros pansement surtout utile pour qu’il ne badigeonne pas toutes les surfaces de la maison.

 Haendel

Haendel

Jolas et Jarouska

Le 16 mars, Michel va chez Patricia avec Jolas et Jarouska pour un check up avec l’ostéopathe de Judoc et Jivago.

Patricia en a fait un article sur son blog

A ce moment là, Jolas démarrait sur trois pattes quand elle se levait, Jarouska avait le dos arrondi  et était raide comme la justice.

Quelques jours après la manipulation des deux chiennes

Jolas présente encore un peu de raideur et un peu de boiterie à froid mais le tout nettement amélioré par rapport à ce qui se passait avant.  Au bout de quelques jours, toujours sur Jolas, il y a eu une légère détérioration de l’ensemble puis cela a diminué pour revenir à l’état du retour à la maison.

 L’état de Jarouska  s’est amélioré de façon spectaculaire, avec un dos qui a retrouvé une forme « normale » et une belle souplesse de déplacements.

Une semaine après la manipulation

 Les chiens courent dans le champ après je ne sais plus quoi. Le lendemain, brutalement, le dos de Jarouska se bloque de nouveau en forme de pont, les côtes sont dilatées, la démarche très raide comme sur des œufs et elle donne l’impression d’avoir un fort mal de ventre. Je lui administre deux comprimés de spasfon et je la mets au calme. Le surlendemain son état général est de nouveau correct.

18 jours après la manipulation

Pour Jolas, selon les jours, elle boitille encore un peu au réveil mais elle montre un bon moral et fait les promenades avec plaisir.

Pour Jarouska, le  problème de dos très rond ne s’est pas renouvelé, même si, de temps en temps, il y a une petite raideur ou un arrondi  légèrement plus prononcé que celui lié à sa morphologie naturelle.

L’ostéopathe de Patricia a fait un bon travail!

Jarouska

Jarouska

Jarouska

Jarouska

  Jarouska

 Jarouska

Jarouska et Europe

 Jarouska et Europe

Jolas

Elle garde Don Gio

 Jolas et Don Gio

et elle garde aussi Feedback.

Jolas et Feedback

 Jolas et Feedback

Jolas et Feedback

 Jolas et feedback

Jolas

Jolas

 Jolas

 Jolas

Jolas

Jolas

 Jolas

Jolas

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Léonbergs, avril 2018

2 Responses

  1. Cathie Hering

    Faut pas être maniaque quand on a plusieurs Léos ! C’est toujours un plaisir de venir voir votre site et avec de belles photos de tous les poilus + Michel. A bientôt, portez vous bien. Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.