La nature en juillet 2018-2

Nature, juillet 2018-2

Nos voisins-es

Les vaches sont de retour en face de chez nous, les mouches et les taons aussi !

 

Lézard

 Les premiers lézards se promènent sur la maison, signe qu’il commence à faire chaud

Temps capricieux

Nous alternons une température élevée puis le lendemain une dizaine de degrés en moins,  un soleil desséchant et le lendemain la pluie et l’orage,

 

Les corbeaux restent au sommet des arbres malgré l’orage qui approche. Ils ne disparaissent que lorsque la pluie devient importante.

 

Fleurs

La bignone que Michel a planté il y a plusieurs années déjà commence enfin à fleurir

La clématite est toujours en fleurs et Nous avons suspendu juste à côté le géranium lierre qui a été offert à Michel à la ferme.

Le jardin du kiosque reste fleuri mais je ne m’en occupe plus, pas assez motivée et trop fatiguant.

 

 

Les claustras

Quand je m’installe sous la pergola pour lire, les chiens me suivent. En général, Haendel se couche le long du banc, la tête dessous, histoire d’être plus près. Gluck prend le côté claustras, et, comme à son habitude, il s’affale comme une masse… dans les fleurs. Quand il se relève, il y en a une bonne partie de saccagée. Les filles se dispersent, une devant la grille, l’autre dans sa cachette et la dernière se couche derrière le banc.

C’est très agréable pour moi de passer un moment dans cet espace magnifiquement décoré par Laurence Candido.. Actuellement elle prépare un magnifique projet pour l’entrée extérieure de l’enclos des chats

https://lebestiaireimaginairedelaurencecandido.wordpress.com/2018/07/16/nouveau-projet-en-cours-pour-le-pli-du-soleil/

 –

Le champ

J’aime beaucoup l’aspect des graminées le main de très bonne heure

 

Dès que le soleil est un peu plus haut, les couleurs se modifient rapidement

 

 –

Le grand terrain

C’est le point de vue que nous avons au moment de quitter le champ avant de traverser le grand terrain pour rejoindre la maison. Europe le parcourt toujours en laisse depuis l’accident de Be Bop.

 

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Nature, juillet 2018-2

6 Responses

  1. Laurence

    Quelle jolie série de photos !
    Il est vrai qu’une grande propriété comme la vôtre demande beaucoup de travail en été. Mais je suppose que Michel en redemande 😉

  2. Patricia

    Votre champ pourrait être sélectionné comme lieu privilégié de biodiversité 🙂 Pas de pesticide et tout un tas de variétés d’arbres, de plantes, fleurs et fruits permettant à de nombreux animaux d’y trouver nourriture et refuge.
    Amicalement.

  3. catherine

    les fleurs sont magnifiques ; j’ai regardé le tableau que LAURENCE est en train de peindre va etre magnifique et sur la porte ;c’est genial comme dit PATRICIA votre champ est un lieu privilegie pour tous les animaux et sert de refuge et de garde – manger ;la pergolla est super fleurie ;pleins de calins aux leos et des caresses aux minous

    amicalement a vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.