Janvier 2018

Janvier 2018

Vendredi 05 janvier 2018

Le début d’année apporte, comme à chaque fois, son lot de bonnes et mauvaises nouvelles. Si les bonnes nouvelles nous réjouissent elles ont quelquefois du mal à compenser la tristesse qui entoure l’annonce du départ définitif  d’un membre de la famille, d’un ami, d’une connaissance…Michel et moi compatissons à leur peine mais ce lieu d’expression public ne me semble pas le meilleur pour le leur exprimer.

Nous partageons la peine souvent discrète mais profonde, que ressentent  ceux qui perdent un compagnon 4 pattes. Comme mon site et mon blog s’exprime essentiellement à travers la présence et la relation animale, je me permets de me montrer moins discrète à leur sujet.

Je pense, entre autres, à Elisabeth et Kaddour qui ont perdu brutalement Ganesh, un des frère de Gluck.

Plus récemment nous comprenons et nous partageons la peine de Marie Do et Jean Marc avec la disparition tout aussi brutale de Juliette, sœur de Jolas et Jarouska.

Je pense aussi à mes relations internet qui communiquent avec moi depuis longtemps même si nous nous sommes jamais (ou rarement)  rencontrés physiquement. Elles ont souvent un petit mot gentil, elles me soutiennent quand j’ai une petite baisse de forme ou lorsqu’un de mes 4 pattes à un problème plus ou moins grave. Souvent, je ne connais leurs compagnes ou leurs compagnons 4 pattes qu’à travers des photos, mais je suis sensible à leur chagrin quand ils m’annoncent qu’ils viennent de passer le pont de l’arc en ciel comme c’est  le cas aujourd’hui de Catherine pour Douggy.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

janvier 2018

7 Responses

  1. Chantal

    Je viens de vous lire et suis de tout coeur avec vous , que ce soit des humains ou nos compagnons à 4 pattes la perte et la peine qu’elle engendre est toujours très douloureuse , nous partageons tant de choses ….
    Chaque début d’année nous espérons qu’elle sera meilleure que la précédente , malheureusement c’est un voeu pieux
    Bon courage pour vos amis , et le départ de Juliette si jeune fait froid dans le dos , enfin c’est comme pour nous on ne sait quand sera notre heure !
    Profitons à fond de chaque moment , je vous embrasse bien amicalement tous les deux
    Chantal

  2. huguette guerin

    bonjour Bernadette
    oui l année apporte et continue à apporter bonnes et mauvaises nouvelles ,.Je suis désolée pour Juliette , trés jeune , trop jeune .Pour nous le mois de janvier est une catastrophe: mon Ora est partie un 15 janvier à 9ans, ma H’ice a 8mois un 30 janvier et puis le 12 janvier de cette année , ma Chuna est partie a 18 jours de ses 11ans .Que de chagrins, que de vides .
    Je souhaite au pli du soleil une bonne année
    huguette

  3. Clo de Tahiti

    C’est toujours une déchirure de perdre un animal, c’est un membre à part entière de la famille, un de nos enfants. Il y a le deuil qui est tout autant difficile. Courage aux familles qui sont dans cette situation.

    • Bernadette

      A partir du moment où nous acceptons de vivre avec eux et non pas à côté d’eux, nous partageons toutes les émotions

  4. Patricia

    Marie-Do et Jean-Marc peuvent être fiers de cette portée. Des chiens à l’équilibre sans faille avec tout ce que le Léonberg renferme de gentillesse.
    La perte de Juliette ne fait que venir étayer le fait que lorsque nous choisissons un bébé il existe et existera toujours une part que nous ne maîtrisons pas. Ils sont là pour rendre notre quotidien plus beau et peu importe que cela se compte en mois ou en années. Aimons les et profitons d’eux tant qu’ils nous accompagnent.
    Nous pensons fort à Marie-Do et Jean-Marc.
    Amicalement.

Laissez un commentaire