Hirondelles en juin 2018-3

Hirondelles en juin 2018-3

14/06/2018

Cela fait 5 jours que les petites hirondelles peuvent voler à l’extérieur mais certaines continuent à revenir dans le nid pour se faire nourrir par les parents.

 

 

 

Les deux hirondelles sont extrêmement attentives au confort de leurs oisillons

 

 

18/06/2018

A peine la nichée précédente suffisamment dégourdie pour être indépendante, la femelle recommence à pondre.

Le mâle, assure fidèlement sa fonction de protecteur, perché sur le clou du nid positionné à côté.

 Il interdit l’accès de la pièce aux autres couples en recherche d’un bon coin.

 

Les hirondelles rustiques et celles de fenêtre sont les deux type d’hirondelles (parmi les 88 espèces répertoriées) qui peuvent cohabiter. L’espèce de fenêtre étant plus facilement une citadine par rapport à la rustique plus campagnarde. Dans et autour de la maison nous avons des hirondelles rustiques. La rustique aime les espaces confinés, celle de fenêtre vie dehors et en colonie. Elles n’ont pas exactement le même type d’alimentation ce qui explique que la rustique peut faire son marché relativement bas contrairement à l’autre qui trouve son bonheur assez haut.

 

 L’hirondelle rustique ne vivant pas en colonies comme l’hirondelle de fenêtre, l’an dernier, j’ai été très étonnée de voir cohabiter dans la petite pièce, 8 nichées en même temps. Cette surpopulation  a été peut être aussi à l’origine de la pullulation de  parasites que j’avais constaté dans les nids, entrainant plusieurs décès.

 

24/06/2018

Beaucoup d’hirondelles rustiques volent autour de la maison, souvent très bas, n’hésitant pas à passer très rapidement à quelques centimètres de nos têtes.

 

Bien qu’elles préfèrent nicher en milieu confiné, j’ai vue que le petit nid rond, sous le préau, était visité. En général, elles l’occupent dès qu’elles prévoient une période de chaleur. De la même façon, actuellement, seul le nid le plus exposé à un courant d’air est utilisé.

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Hirondelles, juin -3

4 Responses

  1. marie-do

    toujours d’aussi belles photos avec des commentaires bien intéressants!

    • Bernadette

      Merci 🙂 Les hirondelles sont passionnantes à observer mais j’ai découvert une certaine réciprocité quand elles observent les chats attentifs derrière la fenêtre grillagée

  2. Patricia

    Si vous aviez la possibilité des les baguer, je suis certaines que vous auriez des hirondelles nées chez vous de retour au Pli 🙂

    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.