• Be Bop et chipie
  • Be Bop et chipie

Combat fictif de chats en mai 2018

Combat fictif de chats en mai 2018

Be Bop

Arrivée de la chatte en position « prédateur ».

Elle rêvasse et observe les chipies qui jouent.

 

 –

  Un bruit inusité la met en alerte.

 

Les chipies

Une chipie en mode « combattant »

Maquillage fleur-de-pissenlit

 

Les deux chipies vont commencer par s’amuser ensemble

 

 La tête la plus étroite, c’est Moumine et la plus ronde, Ma P’tite Mue.

 

 –

 

 –

 –

Le combat

Be Bop fait un appel au jeu en direction des deux sœurs et l’une d’elle va accepter de venir jouer.

Une fois l’intention bien définie, elles peuvent jouer à « je t’attaque » sans risque de blessures même si les griffes et les crocs sont visibles. L’approche se fait lentement, les 2 chattes se positionnent dans le rôle choisi.

 

il ne reste plus qu’à passer à l’action ou au jeu proprement dit.

 

 

Des pauses s’intercalent entre deux séances de jeux musclés.

 

Une fois la non agressivité constatée, le jeu peut reprendre. Toujours avec une approche lente avant de commencer un corps à corps symbolique.

 

 

 

Il est facile d’imaginer les dégâts qu’une vraie morsure pourrait occasionner même si Be Bop a beaucoup de dents en moins.

 

 

 –

 

Le jeu est fini chacune repart de son côté.

Les chipies et la balle

Après avoir joué avec Be Bop les chipies se regroupent et pistent leur balle bleue

 

 

Le jeu du rouleau

Le plus souvent, il y a une seule chatte à la fois dans ce grillage très souple, qui leur plaît beaucoup. Elles amassent leurs trésors (feuilles, cordes, etc…) à l’intérieur

 

Par contre, il peut y avoir une autre chatte dessus, sur le côté ou encore, en attente devant.

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Be Bop et les chipies

2 Responses

  1. Chloé Deschamps

    C’est vrai qu’elles n’ont plus tout à fait la même tête, les deux chipies, à présent…
    Mystik joue exactement comme cela avec Finn, sauf que les moments « pauses » sont plutôt des courses-poursuites (d’un côté comme de l’autre) puis cachette, et que Finn ne donne pas de coup de pattes, mais la pousse avec son museau (de façon musclée également).
    Cela fait plaisir de lire quelques nouvelles (j’ai enchaîné les 4 tomes d’Elena Ferrante ramenés d’Ardèche, et passé beaucoup moins de temps le soir devant mon PC ).

    • Bernadette

      Il y a des livres qui sont passionnants 🙂
      Les chipies ont une personnalité bien affirmée et, en même temps, elles sont très affectueuses. Dès que nous remettons les chiens et les chats ensemble, elles relancent Don Gio avec qui elles ont un lien très fort. Elles marchent à côté de lui, se couchent dans ses pattes, se font faire la toilette et se frottent contre lui en ronronnant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.