• Laurence candido

Domaine des chats-3

Domaine des chats-3

Côté ouest

J’ai reçu le complément  imaginé par Laurence Candido pour l’entrée du domaine des chats. Nous ouvrons le colis, extrêmement bien emballé, rien n’est abimé. En attendant que Michel  l’installe, j’essaie d’imaginer ce que cela va donner.

 

Jolas câline Haendel. Ce sont les deux vedettes du nouveau tableau

A côté des deux léos, Dièse bougonne dans la buse qui lui sert de refuge (on sait bien que les chats sans papiers ont un petit côté Diogène !) et les hirondelles volètent autour d’elle

Be Bop est une vedette qui se prélasse sur le rebord de sa fenêtre. Elle est entourée d’oiseaux qui la taquinent.

 

Michel commence l’installation sur un support grillagé à la forme très aléatoire. Il le fait avec beaucoup de précautions pour ne pas abimer le tableau tout en le fixant solidement

 

Quelques photos pour donner une idée générale du lieu.

 

La suite, imaginée par Laurence, complète le tableau de la porte d’entrée du domaine des chats

 

 

   

 

La glycine commence à se propager au dessus du tableau. J’espère qu’elle deviendra plus abondante au cours des années

 

  

Laurence a même prévu deux crochets pour que Michel accroche sa casquette ou son bonnet (selon les saisons) . J’an ai profité pour mettre aussi un sécateur. Cela en fera au moins un de disponible, chaque fois qu’on se demande où on a bien pu laisser le dernier utilisé !

 

 

En fin de promenade, Jolas a décidé de se reposer devant « son » tableau. C’était à fixer !

 

 

 

Côté Est

Sous la pergola.  C’est un endroit où j’aime bien m’installer pour lire et les chiens l’apprécient eux aussi pour se reposer

 

 –

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Domaine des chats (suite de la suite)

  • Dièse

Chats en septembre 2018-2

Chats en septembre 2018

Be Bop

L’attente de Be Bop et de Moumine au moment des promenades avec les léos.

L’attente de Be Bop  avant son repas privilégié du matin.

Il n’est pas question de laisser la place à un autre chat

Be Bop une fois repue, dans son coin préféré, sur le coffre avec les coussins et couvertures que Michel lui dispose et avec ses rats en peluche.

 

Be Wa

Elle se contente de la chaise à proximité du coffre

 

Les deux chipies

 

Dièse

En position camouflage avant fausse attaque de sa maitresse !

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Chats, septembre (suite)

Léos en septembre 2018-2

Léos en septembre 2018

Le groupe

Recherche des odeurs de lapins ou de faisans

Europe

 –

 

 

 

Haendel est amoureux d’Europe. Cela peut vouloir dire qu’Europe a une diarrhée ou une plaie suintante.

 

Dans ce cas, c’est un magnifique hot spot qui se développe sur le bas du dos d’Europe. Heureusement, elle se laisse bien soigner. J’ai coupé un maximum de poils, bien désinfecté au savon de Marseille puis j’ai mis une pommade grasse calmante et antibactérienne. Au bout d’une semaine environ, comme la progression du hot spot était ralentie mais non stoppée,  j’ai changé de méthode et je suis passée à un nettoyage avec de la bétadine. J’ai souvent constaté, pour les problèmes de peau, qu’une alternance de protocole, indépendamment de l’ordre utilisé, entrainait une réaction bénéfique. La  peau réagit positivement.et rapidement au nouveau traitement.

Gluck et Europe

 

Haendel

J’ai oublié mon appareil de photos. Je retourne le chercher et je confie Haendel à Michel. Je ressors de la maison. Haendel est planté au milieu du terrain et refuse d’avancer, comme un petit Cadichon, tant que je ne suis pas à côté de lui.

 

 

Haendel et Jolas

Cette fois, c’est bien Jolas qui soigne  et remonte le moral de Haendel. Il racontait sa vie sur un ton larmoyant.

 Jolas est venue se coucher contre lui et elle lèche avec précaution la patte qui sert de support quand Haendel essaie de se lever. Il doit y avoir une inflammation. Je vais lui refaire une cure de Meloxicam.

 

Elle termine par quelques bisous réconfortants.

 

Jarouska

 

 

Gluck et Haendel sont amoureux de Jarouska. Comme pour Europe précédemment , Jarouska a, soit une diarrhée, soit un bobo. Les comportements des mecs canins sont bien prévisibles! Vérification faite, Jarouska a un début de hot spot sur la queue. Elle a arraché les poils et la peau est à vif. Il y a des aoutats dans l’herbe et j’ai trouvé une tique sur le dos de Gluck. Au retour de la promenade, tous les chiens et toutes les chattes ont une pipette antipuces et tiques sur le dos, à titre préventif

 

Jolas

 

  

 

Jolas et Haendel

 

Jolas et Gluck

 

  Jolas et Jarouska

Elles viennent d’apercevoir Gluck couché à l’ombre d’un chêne, les voilà solidaires !

 

 

Europe, Jolas, Jarouska et Michel

 –

Malgré le soleil, le froid matinal est bien là quand on voit la buée qui sort de la gueule des chiennes

 

 

 –

 

 

 

 

 

Visites

 Il pleut légèrement et le froid. J’ai fais très peu de photos, elles étaient floues, humides et de dos car je n’ai pas eu le courage de devancer le groupe.

Donc, voici quelques dos humains, quelques popotins canins et quelques têtes des léos de la fratrie du Berceau de la Muyre.

Jivago

Judoc

 

Jazira

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Léos en septembre (suite)

  • Nature en septembre 2018

Nature en septembre 2018

Nature en septembre 2018

Le matin, la brume est souvent présente

 

 

 

 

Les hirondelles sont parties début septembre. les premiers passages d’étourneaux ont eu lieu le 10 septembre. Les premières mésanges sont venues réclamer aux mangeoires le 20 septembre. Les pies, corneilles ou corbeaux ont pris la place des petits oiseaux au sommet des arbres. Depuis l’ouverture de la chasse, les faisans sont de retour dans le champ.

 

 

 

 

 

Pour lire l’article dans le journal du Pli du Soleil

Nature, septembre 2018

  • Gluck 7 ans

Gluck a 7 ans

Anniversaire de Gluck Zouzou du Temple d’Artémis

Altéa-Sigalou du Temple d’Artémis x Chabal du Chapeau de Gendarme

Né le 20/09/2011

Gluck a 7 ans, le 20 septembre 2018

Gluck a 7 ans

Gluck mesure 87 cm au garrot et pèse 85 kg (au régime car il était monté à plus de 100 kg)

Son site

Gluck est souvent positionné pour revenir vers moi,. ou bien,  il prend l’air nunuche, ou il essaie de se faire tout petit….Bref, les photos sont rarement représentatives de ce qu’il est vraiment.

Un gros balourd au cœur tendre

 Il est plus facile de le photographier quand il se couche à mes pieds, à condition qu’il veuille bien attendre que je m’éloigne un peu pour faire la mise au point et qu’il ne se roule pas de joie dans l’herbe humide.  Les photos sont post-roulades.

 

 –

Le fait d’avoir l’objectif dans sa direction semble créer un lien qu’il apprécie.

 

 

 –

 –

 

Gluck et Jolas

Elle mène Gluck par le bout de la truffe . Elle sait aussi qu’il est plus puissant qu’elle à poids presque égal (85 kg pour Gluck et 82 kg pour Jolas). Elle impose son point de vue en utilisant le jeu et le charme, mais, quand il le faut, elle est capable de remonter les bretelles à chaque chien du groupe.

 

 –

La file indienne

L’arrivée et le départ du champ se fait souvent en file indienne. ici c’est Gluck qui est en tête suivi par Haendel puis Jarouska. Le chien qui mène n’est pas obligatoirement le chef de meute puisque Jolas est rarement en tête et il en a été de même de la plupart des chefs précédents.  Jolas est plus facilement celle qui ferme la marche et, dans ce cas, une distance est gardée entre elle et le groupe. Haendel prend facilement la tête du groupe ou se place derrière Gluck ou reste en arrière. La place de dernier, souvent à distance de la file indienne semble être plus significative. Jolas attend Haendel pour clôturer la marche ou elle vérifie qu’il reste bien à la maison avant de nous suivre. Europe est très souvent en tête mais le plus souvent elle se détache aussi de la file indienne, en position d’éclaireur. Jarouska occupe facilement la troisième place dans la file, cela semble être un endroit neutre.

 

Gluck en laisse

  Pour pouvoir le photographier, j’ai demandé à Michel de le tenir en laisse. Europe se rapproche pour bénéficier de la même attention mais elle n’ose pas en faire de trop. Gluck hésite entre rester debout et s’assoir.

 Haendel n’est pas en laisse mais il vient spontanément se placer de l’autre côté de Michel pour faire comme Gluck.

 

Jolas n’apprécie pas le rapprochement de Gluck avec Michel, c’est un privilège non justifié car c’est elle le chef de meute. Elle se glisse doucement entre eux deux et prend la place de Gluck. A aucun moment, elle n’a considéré Haendel comme un concurrent.

 

 –

Couleur de robe

 C’est la promenade du soir, le soleil amorce sa descente. La fourrure de Gluck prend toute la lumière. C’est une des caractéristique de sa robe « fauve charbonnée masque noir ». En simplifiant beaucoup, une robe « fauve charbonnée masque noir » ou « sable charbonnée masque noir » est une « robe composée » qui contient des pigments sombres ou charbonnés (eumélanine de brun à noir)  et des pigments clairs ou fauves (phéomélanine de jaune à roux). Le mélange se fait sur  toute la longueur du poil, depuis la base plus claire jusqu’à la pointe plus ou moins charbonnée. Toujours en simplifiant beaucoup  et sans rentrer dans la complexité des gènes présents (dont les gène de blanc, de dilution, de grisonnement etc.) , dans l’ombre, dans le soleil ou face à un flash, les variations s’affichent, le masque et la robe sont plus ou moins roux, plus ou moins charbonnés.

 

Pour avoir des précisions sur la nomenclature des robes, il faut aller sur le site de la Société Centrale Canine ou se lancer dans la lecture (très complexe) de livres sur la génétique des animaux. Le livre de référence basique étant celui du Professeur Bernard  Denis  : Génétique et Sélection  aux éditions PMCAC

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

Gluck, 7 ans