• Jolas

Du 14 au 18 janvier 2018

Don Gio

Au moment du départ en promenade, un groupe de léos heureux ( Jolas, Jarouska, Haendel et Gluck) voulaient me faire fête. Don Gio était sur la trajectoire. Il n’a pas eu le temps de dire ouf, les chiens l’ont bousculé, fait tomber et lui sont passé dessus, le tout sans donner l’impression d’avoir conscience de ce qu’ils venaient de faire. Heureusement, à cet âge, Don Gio est encore bien souple mais il sera « château branlant » pendant quelques jours.

Don Gio se remet relativement bien de la bousculade qu’il a subi, mais, prudemment, il a changé de coin pour monter la garde

Europe

Europe et Feedback

Feedback

Gluck

Haendel

Petite séance pour Haendel et Jolas avec une nouvelle ostéopathe il y a 4 jours. Mentalement, Haendel a un souvenir particulièrement positif des séances qui a eu pendant sa croissance et il a fait le lien avec cette personne. Il s’est donc prêté en toute confiance à la manipulation douce qui lui était proposée.

La position « en vache » soulage le dos

Jolas, Europe et Feedback

Jarouska et Europe

Jarouska

Elle est revenue du champ en boitant fortement de l’arrière. J’ai eu droit au regard du pauvre chien qui a tous les malheurs du monde et à une demande pour partager les privilèges de Jolas dans la chambre.

Jolas

La séance d’ostéopathie faite il y a quelques jours n’a pas apporté de modification visible à son problème, elle démarre toujours sur 3 pattes pour prendre ensuite un rythme plus normal sur 4 pattes. Par contre, sur le plan mental, elle a énormément apprécié « les gros câlins bien doux » essayant même de se glisser entre l’ostéopathe et Haendel au moment de la séance.

La pluie présente depuis plusieurs jours fait que le sol argileux n’absorbe plus l’eau (ou très mal). Le terrain devient glissant comme du verglas ou spongieux. Encore mieux, beaucoup d’endroits se transforme en piscines improvisées. Jolas profite amplement des bains de boue.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

14/01/2018

Lundi 08 janvier 2018

Lundi 08 janvier 2018

Don Gio

Fidèle à lui même il vieillit « normalement »

Don Gio

Don Gio

Europe

Elle sait que les rongeurs aiment les cachettes dans les tas de branchages. Elle les sent, elle les voit filer au milieu des tas de bois, c’est extrêmement tentant mais elle obéit au rappel quand Michel lui demande de poursuivre la promenade.

Europe

Europe

Europe

Europe

Feedback

Pépère un peu raide, très indépendant dans la journée (il préfère rester seul dans le petit jardin), toujours très proche de Michel. Il considère qu’Europe est sa compagne et il voit d’un mauvais œil les propositions de jeu et les avances de Haendel vis à vis d’Europe, encore plus quand elle à l’air d’apprécier.

Feedback

Feedback

Gluck

Il a trop chaud dans la maison (18 ou 19°) mais il a besoin de ma compagnie. Gluck demande à rentrer, me fait une grosse démonstration d’amour en tremblant de la tête jusqu’au bout des patounes, sifflant et soufflant comme un phoque puis il repart aussitôt. L’idéal, à son avis, ce sont les promenades dans le champ, lui et moi côte à côte.

Gluck

Haendel et Gluck

Gluck et Haendel

Haendel

Il va bien. Quand il commence à avoir une petite difficulté pour se lever seul, je redonne un peu de marc de café dans son repas, un soir ou deux et tout repart, le physique comme le mental. La caféine lui éclaircit les brumes du cerveau, reconnecte les neurones dans le bon sens et il arrive même à appliquer quelques éléments de base pour vivre en communauté canine. Il a trouvé sa potion perso : 1/4 de cuillérée à café, de marc de café, mélangé à un peu de smecta et de yaourt. Lui qui est extrêmement méfiant et qui refuse tout médicament, déguste directement cette potion dans la petite coupe où je la prépare.

Haendel

Jarouska

Ses demandes affectives vis à vis de nous, se résument à peu d’exigences. Un grand coup de patte au moment où on s’y attend le moins, ou, la tête posée sur les genou pour un câlin tout doux, ou encore, la position assise à côté de moi sur le canapé. Le reste du temps, elle préfère être dehors avec Gluck.

Jarouska

Jazira et Jarouska

Visite de Jazira. Jarouska l’inspecte avant de décider de passer un bon moment avec elle.

Jazira et Jarouska

Jazira et Jarouska

Jazira et Jarouska

Jazira et Jarouska

Jolas et Jarouska

Jolas et Jarouska

Jolas

Depuis quelques semaines, Jolas a montré une tendance à boiter  mais avec un grand flou artistique.

Les symptômes

Dans un premier temps, difficile de savoir s’il s’agissait de l’avant ou de l’arrière, puis, de l’avant droit ou gauche, enfin, cela s’est précisé en direction de l’avant gauche. Pas de retrait ou d’expression de douleur au toucher, à la pression ou  à la palpation des coussinets, des doigts, de l’aplomb,  pas de gonflement. A priori pas d’épine plantée, pas d’entorse, au contraire, un air béat et une demande accrue de papouillages chaque fois que je la manipule. Cela laissait un grand doute quand à la réalité du problème.

Les doutes

Europe est bien capable de boiter très fort quand elle se croit en faute ou quand elle ne veut pas retourner certains soirs dans son enclos, boiterie qui s’atténue comme par enchantement si elle aperçoit un chat, un faisan, un bout de beurre ou quand elle réalise que nous n’aurons pas une réaction « répressive ».

Les chiens sont capables de suivre les léos âgés en imitant leur démarche et leur attitude vieillissante. Jolas pourrait avoir envie d’imiter le comportement d’Europe pour des raisons qui lui sont personnelles.

Mais elle pourrait aussi avoir le début d’un vrai problème.  Donc, dans le doute,  direction l’Ecole Vétérinaire de Lyon.

Résultats des examens

Découpe des poils sur les deux pattes pour l’anesthésie et radios diverses. Rien de probant n’a été trouvé. A la rigueur, peut être un classement B si on voulait faire faire une lecture officielle de la radio de dysplasie. Pas de signes de fêlure ou d’ostéosarcome mais….un peu d’arthrose qui peut la gêner à froid lorsqu’elle se lève.

Jolas

Adaptation

Jolas a pris goût à toutes les attentions dont elle a été le centre pendant tous ces derniers jours alors elle a ajouté quelques privilèges à sa panoplie. Elle est prioritaire pour dormir dans la chambre, pas au point de déloger Don Gio quand il se repose mais certainement en lui piquant sa place préférée avant qu’il ne vienne se coucher. Elle est prioritaire pour les câlins, quitte à pousser les autres chiens puis elle pose langoureusement sa tête ou sa patte contre moi  réclamant toute ma compassion. Mais, si quelque chose d’intéressant arrive dans son champ de vision ou d’audition, elle oublie tout, court, saute comme un cabri et délire de joie.

Jolas

Traitement

Pour l’arthrose, nous avions le choix entre du repos, une séparation du groupe et des anti inflammatoires ou la laisser s’activer à son gré. Nous avons essayé la première formule qui présente plus d’inconvénients que d’avantage dans son cas. Depuis, nous la laissons gérer elle même son activité et elle a retrouvé sa place dans la meute. Mercredi nous testé une séance d’ostéopathie. C’est trop tôt pour savoir si cela est efficace physiquement mais mentalement elle a énormément apprécié cette heure de « câlins » rien que pour elle.

Jolas

Jolas

Jolas

La Bresse

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

08/01/2018

Janvier 2018

Janvier 2018

Vendredi 05 janvier 2018

Le début d’année apporte, comme à chaque fois, son lot de bonnes et mauvaises nouvelles. Si les bonnes nouvelles nous réjouissent elles ont quelquefois du mal à compenser la tristesse qui entoure l’annonce du départ définitif  d’un membre de la famille, d’un ami, d’une connaissance…Michel et moi compatissons à leur peine mais ce lieu d’expression public ne me semble pas le meilleur pour le leur exprimer.

Nous partageons la peine souvent discrète mais profonde, que ressentent  ceux qui perdent un compagnon 4 pattes. Comme mon site et mon blog s’exprime essentiellement à travers la présence et la relation animale, je me permets de me montrer moins discrète à leur sujet.

Je pense, entre autres, à Elisabeth et Kaddour qui ont perdu brutalement Ganesh, un des frère de Gluck.

Plus récemment nous comprenons et nous partageons la peine de Marie Do et Jean Marc avec la disparition tout aussi brutale de Juliette, sœur de Jolas et Jarouska.

Je pense aussi à mes relations internet qui communiquent avec moi depuis longtemps même si nous nous sommes jamais (ou rarement)  rencontrés physiquement. Elles ont souvent un petit mot gentil, elles me soutiennent quand j’ai une petite baisse de forme ou lorsqu’un de mes 4 pattes à un problème plus ou moins grave. Souvent, je ne connais leurs compagnes ou leurs compagnons 4 pattes qu’à travers des photos, mais je suis sensible à leur chagrin quand ils m’annoncent qu’ils viennent de passer le pont de l’arc en ciel comme c’est  le cas aujourd’hui de Catherine pour Douggy.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

janvier 2018

Année 2018

Année 2018

 –

Les 4 pattes du Pli du Soleil par ordre d’ancienneté

Be Bop et Be Wa

Be Bop

Be Wa

Née le 01/09/2006, 11 ans le 01 septembre 2017.

Don Gio du Pli du Soleil

Né le 10/02/2008, 9 ans le 10 février 2017.

Dièse

Née le 15/05/2008, 9 ans le 15 mai 2017.

Europe et Feedback

adoptés depuis le 30/05/2016

Europe (sans papiers)

Née le 22/07/2009,  8 ans le 22 juillet 2017

Feedback Czar du Moulin d’Oreuse

Né le 20/08/2010, 7 ans le 20 août 2017

Gluck du Temple d’Artémis

Né le 20/09/2011, 6 ans le 20 septembre 2017

Haendel du Moulin d’Oreuse

Né le 23/03/2012, 5 ans le 23 mars 2017

Jolas et Jarouska du Berceau de la Muyre

Nées le 19/04/2014, 3 ans le 19 avril 2017

Jarouska

Jolas

Moumine et Ma p’tite Mue

Nées le 06/10/2016, 1 an le 06/10/2017

et puis, tous les ans…

les hirondelles dans la maison

les mésanges et d’autres oiseaux dans le jardin

et aussi, .les plantes, le champ, l’enclos des chats, l’enclos du kiosque, les livres, la musique, les rencontres entre amis……

Pour suivre le Pli du Soleil sur le site

Année 2018