Lundi 08 janvier 2018

Lundi 08 janvier 2018

Don Gio

Fidèle à lui même il vieillit « normalement »

Don Gio

Don Gio

Europe

Elle sait que les rongeurs aiment les cachettes dans les tas de branchages. Elle les sent, elle les voit filer au milieu des tas de bois, c’est extrêmement tentant mais elle obéit au rappel quand Michel lui demande de poursuivre la promenade.

Europe

Europe

Europe

Europe

Feedback

Pépère un peu raide, très indépendant dans la journée (il préfère rester seul dans le petit jardin), toujours très proche de Michel. Il considère qu’Europe est sa compagne et il voit d’un mauvais œil les propositions de jeu et les avances de Haendel vis à vis d’Europe, encore plus quand elle à l’air d’apprécier.

Feedback

Feedback

Gluck

Il a trop chaud dans la maison (18 ou 19°) mais il a besoin de ma compagnie. Gluck demande à rentrer, me fait une grosse démonstration d’amour en tremblant de la tête jusqu’au bout des patounes, sifflant et soufflant comme un phoque puis il repart aussitôt. L’idéal, à son avis, ce sont les promenades dans le champ, lui et moi côte à côte.

Gluck

Haendel et Gluck

Gluck et Haendel

Haendel

Il va bien. Quand il commence à avoir une petite difficulté pour se lever seul, je redonne un peu de marc de café dans son repas, un soir ou deux et tout repart, le physique comme le mental. La caféine lui éclaircit les brumes du cerveau, reconnecte les neurones dans le bon sens et il arrive même à appliquer quelques éléments de base pour vivre en communauté canine. Il a trouvé sa potion perso : 1/4 de cuillérée à café, de marc de café, mélangé à un peu de smecta et de yaourt. Lui qui est extrêmement méfiant et qui refuse tout médicament, déguste directement cette potion dans la petite coupe où je la prépare.

Haendel

Jarouska

Ses demandes affectives vis à vis de nous, se résument à peu d’exigences. Un grand coup de patte au moment où on s’y attend le moins, ou, la tête posée sur les genou pour un câlin tout doux, ou encore, la position assise à côté de moi sur le canapé. Le reste du temps, elle préfère être dehors avec Gluck.

Jarouska

Jazira et Jarouska

Visite de Jazira. Jarouska l’inspecte avant de décider de passer un bon moment avec elle.

Jazira et Jarouska

Jazira et Jarouska

Jazira et Jarouska

Jazira et Jarouska

Jolas et Jarouska

Jolas et Jarouska

Jolas

Depuis quelques semaines, Jolas a montré une tendance à boiter  mais avec un grand flou artistique.

Les symptômes

Dans un premier temps, difficile de savoir s’il s’agissait de l’avant ou de l’arrière, puis, de l’avant droit ou gauche, enfin, cela s’est précisé en direction de l’avant gauche. Pas de retrait ou d’expression de douleur au toucher, à la pression ou  à la palpation des coussinets, des doigts, de l’aplomb,  pas de gonflement. A priori pas d’épine plantée, pas d’entorse, au contraire, un air béat et une demande accrue de papouillages chaque fois que je la manipule. Cela laissait un grand doute quand à la réalité du problème.

Les doutes

Europe est bien capable de boiter très fort quand elle se croit en faute ou quand elle ne veut pas retourner certains soirs dans son enclos, boiterie qui s’atténue comme par enchantement si elle aperçoit un chat, un faisan, un bout de beurre ou quand elle réalise que nous n’aurons pas une réaction « répressive ».

Les chiens sont capables de suivre les léos âgés en imitant leur démarche et leur attitude vieillissante. Jolas pourrait avoir envie d’imiter le comportement d’Europe pour des raisons qui lui sont personnelles.

Mais elle pourrait aussi avoir le début d’un vrai problème.  Donc, dans le doute,  direction l’Ecole Vétérinaire de Lyon.

Résultats des examens

Découpe des poils sur les deux pattes pour l’anesthésie et radios diverses. Rien de probant n’a été trouvé. A la rigueur, peut être un classement B si on voulait faire faire une lecture officielle de la radio de dysplasie. Pas de signes de fêlure ou d’ostéosarcome mais….un peu d’arthrose qui peut la gêner à froid lorsqu’elle se lève.

Jolas

Adaptation

Jolas a pris goût à toutes les attentions dont elle a été le centre pendant tous ces derniers jours alors elle a ajouté quelques privilèges à sa panoplie. Elle est prioritaire pour dormir dans la chambre, pas au point de déloger Don Gio quand il se repose mais certainement en lui piquant sa place préférée avant qu’il ne vienne se coucher. Elle est prioritaire pour les câlins, quitte à pousser les autres chiens puis elle pose langoureusement sa tête ou sa patte contre moi  réclamant toute ma compassion. Mais, si quelque chose d’intéressant arrive dans son champ de vision ou d’audition, elle oublie tout, court, saute comme un cabri et délire de joie.

Jolas

Traitement

Pour l’arthrose, nous avions le choix entre du repos, une séparation du groupe et des anti inflammatoires ou la laisser s’activer à son gré. Nous avons essayé la première formule qui présente plus d’inconvénients que d’avantage dans son cas. Depuis, nous la laissons gérer elle même son activité et elle a retrouvé sa place dans la meute. Mercredi nous testé une séance d’ostéopathie. C’est trop tôt pour savoir si cela est efficace physiquement mais mentalement elle a énormément apprécié cette heure de « câlins » rien que pour elle.

Jolas

Jolas

Jolas

La Bresse

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

08/01/2018