Fente palatine

Les fentes palatines

Les palais

Le palais est divisé en palais primaire comportant la lèvre supérieure et le prémaxillaire  (os crânien dédoublé situé dans la partie antérieure de la mâchoire supérieure et portant des dents) et en palais secondaire constitué des palais dur et mou.

La période du développement embryonnaire de la région oro-nasale canine s’étend du 17 au 33ème jour de gestation

Chez le chien, le palais est totalement formé et fusionné, en l’absence d’anomalie, le 33ème jour de gestation.

palais

Palais du chien  (BARONE, 1996).

Le palais secondaire

La formation du palais secondaire se déroule du 30 au 33ème jour de gestation chez le chien.

Le palais dur

Il s’agit du plafond de la cavité buccale constitué d’une longue voute délimitée en avant par l’arcade incisive et  latéralement par les molaires. Le palais dur est recouvert d’une muqueuse épaisse et plus ou moins pigmentée comportant des reliefs caractéristiques de l’espèce, les crêtes. Le rôle des  crêtes palatines est de favoriser le mouvement des aliments vers le pharynx. Le palais dur permet le phénomène de succion chez le jeune lors de la tété et donne également appui aux aliments (rôle passif lors de la mastication)

Le palais mou

Il est accroché à l’arcade palatine et prolongele palais dur en arrière . Il est plus développé chez le chien que chez l’homme. Sa partie arrière constitue le voile du palais séparant la cavité buccale et le pharynx.

La fente palatine

Communication entre la cavité orale et la cavité nasale.

Cette anomalie résulte d’un défaut de fermeture lors du développement embryonnaire ayant lieu avant le 33ème jour de gestation.

Origine

Des causes multifactorielles, pas toutes élucidées.

On en trouve dans toutes les races, mais certaines races  brachycéphales (nez plat et yeux globuleux) sont plus prédisposées , ce qui fait pencher aussi vers une prédisposition génétique parmi les différentes causes.

  • Congénital
    • facteur génétique
    • facteur chromosomique
    • facteur environnemental
  • Médicaments
  • Déficit chez la mère en vitamines B, surtout vitamine B9 (acide folique)
  • Excès chez la mère en vitamine A et/ou D

Les anomalies sont parfois héréditaires (transmissible à la descendance) mais la plupart des anomalies congénitales (observable à la naissance) sont souvent causés par des facteurs environnementaux.

  • La prévalence d’anomalie congénitale est estimée entre :
    • 2% et 6% chez le chien.
    • 3-4% chez les ruminants et chevaux
    • très peu chez le chat
  • Chez l’homme, les malformations congénitales causent plus de 25 % des mortalités néonatales
  • En Europe : proche de 3%
  • Dans le monde : environ 14% des enfants
  • Les pays pauvres sont les plus touchés

Symptômes

  • Le palais est absent ou fendu, parfois la lèvre supérieure aussi.
  • La fente, en faisant communiquer les voies respiratoires avec les voies digestives, est à l’origine d’écoulements nasaux. Lors de la tétée, le chiot régurgite par le nez.
  • Il ne pourra pas manger normalement tant que la fente est présente car il risque de faire une «fausse route » (un fragment alimentaire ou liquide passant dans la trachée et les poumons au lieu
  • d´être dégluti et dirigé vers l´œsophage et l´estomac). Le danger majeur est le risque de pneumonie.

Traitement

Une intervention chirurgicale. 

Pour cela, il faut que le chiot soit assez grand (environ 3 ou 4 mois pour mieux résister à l’anesthésie), sauf problème majeur d’ingestion et perte de poids

importante.

L’utilisation d’une tétine longue ou d’une sonde naso-gastrique (tuyau qui passe de l’extérieur par les narines directement dans l’œsophage)  peut être nécessaire en attendant l’opération chirurgicale.

Prévention

Les causes multifactorielles ne sont pas clairement élucidées mais l’alimentation de la chienne gestante constitue un facteur de risque d’apparition de fentes palatine chez les fœtus et elle doit être équilibrée.

  • En cas d’alimentation ménagère ou mixte (ménagère et commerciale), ce risque apparait augmenté.
  • Si l’alimentation de la femelle gestante provient du commerce spécialisé, ce risque est moindre.
  • Un supplément préventif en acide folique (vitamine B9) a été démontré comme bénéfique chez l’humain et cela semble identique chez le chien

FAQ

Question :

Pouvez-vous me dire comment faire pour sauver notre petit chien qui a le palais ouvert? Il a six semaines et il a le lait qui sort du nez lorsqu’il le boit. Par contre s’il mange des croquettes ramollies, cela a l’air de bien se passer.

fente_palatine2

Réponse :

Vous avez réussi à le maintenir en vie jusqu’à 6 semaines et je suppose qu’il a un poids correct pour cet âge. Si le système croquettes ramollies passe bien, continuez comme cela.

Il n’y a pas grand-chose à faire, à par une intervention chirurgicale mais pour cela il faut que le chiot soit assez grand  (environ 3 mois) et que votre vétérinaire ne dépiste pas d’autres problèmes qui écourteraient le pronostic vital de votre chiot. Avez-vous constaté une diminution de la fente ? Qu’en pense votre vétérinaire ?

 

—————–

Question :

Je possède un petit chiot bulldog anglais avec une fente palatine  , présentement il a 10 semaines  sa fente  est moins prononcée qu’elle ne l’était à la naissance,  il reste à peu près un demi pouce au niveau du palais, le reste est collé très serré .  Est ce que je devrais le faire opérer ? Il mange et boit bien .Je ne sais pas quoi faire  ….

Réponse :

Personnellement, je pense que l’opération sera incontournable. Sur mon site je dis  « Je ne connais pas de cas où la fente se serait refermée d’elle-même » et « pour la chirurgie, il convient d’attendre généralement 3 mois de sorte que le geste soit « plus facile » à réaliser et l’animal plus à même de supporter la durée de l’anesthésie». Bien sur, si le chiot présente trop de problème, la date de l’intervention doit être avancée, mais vous semblez dire que tout ce passe bien et c’est tant mieux pour lui. Qu’en pense votre vétérinaire ?

 

—————————-

 

Question : Un de mes chiots a le palais ouvert en 2 est ce que l’euthanasie est conseillée ou non? Pourra t-il survivre et quelles sont les répercutions pour lui? Il aura 5 jours aujourd’hui et je le nourris au biberon

Réponse :  C’est une fente palatine. Il faut voir avec votre vétérinaire qui pourra juger de l’importance de la fente et ce qu’il pourra vous conseiller. Certaines personnes m’ont dit avoir vu la fente diminuer dans les tous premiers mois de la croissance, mais, sur mon site je dis « Je ne connais pas de cas où la fente se serait refermée d’elle-même » et « pour la chirurgie, il convient d’attendre généralement 3 mois de sorte que le geste soit « plus facile » à réaliser et l’animal plus à même de supporter la durée de l’anesthésie». Bien sur, si le chiot présente trop de problèmes, la date de l’intervention doit être avancée. Il faut, aussi que le chiot puisse boire et manger malgré la fente et qu’un futur propriétaire accepte de prendre un chiot sur lequel il y aura eu une intervention. Il est difficile à cet âge de savoir s’il n’y aura pas d’autres malformations cachées en liaison avec ce défaut. Bernadette 2008

———————–

Question : Pouvez-vous me dire quelles sont les chances de survie d’un chiot atteint d’une légère fente du palais.

Réponse : L’incidence de la fente palatine chez le chien est estimée à environ 30% pour certaines races brachycéphales… Autant dire qu’il s’agit d’un problème fréquemment rencontré par les éleveurs. Chez nous humains, la chirurgie règle ce problème et le pronostic en est très bon. Je suis persuadé que les mêmes gestes pourraient aussi s’appliquer au chien, mais la plupart du temps, les chiots ne sont pas présentés en consultation, le prix d’une intervention chirurgicale s’élevant à 700-900€ en 2006 (plusieurs interventions sont parfois nécessaires).

—————————-

Question : La fente peut-elle se refermer et permettre au chiot de passer d’une alimentation  à l’aide d’une pipette à celle avec un biberon ou mieux sera-t-il capable de téter ?

Réponse :  Je ne connais pas de cas où la fente se serait refermée d’elle-même. Il  est préférable de pratiquer un cathétérisme œsophagien chez ces chiots pour les alimenter plutôt que de les laisser téter. Cela limite les risques de « fausses routes » ou de reflux vers les voies respiratoires, … et les conséquences pulmonaires qui en découlent.

—————————————

Question : qu’est ce qui provoque les fentes palatines?

Réponse : Les fentes palatines peuvent éventuellement être dues à l’administration d’un médicament pendant la première phase de gestation,  comme les glucocorticoïdes (cortisone)  mais il est plus probable qu’elles soient liées à un déficit de vitamines B pendant la gestation. En effet, il faudrait déjà vérifier quel médicament a été utilisé, à quelle dose, avant d’affirmer qu’un lien éventuel puisse exister : certaines molécules sont toxiques dans une espèce, mais pas dans une autre… D’autre part, le lien entre fentes palatines et le déficit en vitamines B est parfaitement connu, et suffisamment fréquent dans certaines races pour que certains Petfoods en ait utilisé dans un aliment spécial chiennes gestantes.

——————————–

Question : Y a-t-il risque d’autres lésions accompagnant ce défaut , par exemple troubles de respiration , de l’ouïe ou de déglutition au niveau de l’œsophage ?

Réponse : Le grand problème de la fente palatine (ou labio-palatine le cas échéant) est l’aspiration des nutriments (lait maternel par exemple) avec des infections respiratoires qui déterminent le pronostic de cette anomalie.

———————————-

Question : Un ostéopathe  pourrait il faire quelque chose ?

Réponse :   je ne vois vraiment pas en quoi il pourrait être utile

—————————————-

Question : j’ai trouvé un article dans lequel il était écrit qu’une opération serait possible, mais que souvent le chiot mourrait d’une pneumonie avant d’être assez grand pour supporter une opération .

Réponse : Pour la chirurgie, il convient d’attendre généralement 3 mois de sorte que le geste soit « plus facile » à réaliser et l’animal plus à même de supporter la durée de l’anesthésie sans complications graves (hypoglycémie et hypothermie surtout).

—————————————-

Question : y a-t-il fréquemment des cas de fentes palatines chez le Léonberg?

Réponse : Pour les cas de fentes palatines chez les Léonbergs, les propriétaires de portées commencent à en parler, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années où je n’avais eu connaissance que de quelques portées dont les 3/4 des chiots étaient atteints.  Il y a des races où les éleveurs en parlent plus facilement.

Lorsque mon vétérinaire examine les chiots pour la première fois, il regarde systématiquement le palais. Cela pourrait faire penser que c’est un problème qui est courant dans le monde canin.

Références et liens

BRIAND Quentin Les fentes oro-faciales congénitales chez le chien

PONCET Cyrill Fente palatine congénitale chez le chien

Pour voir l’article sur le site santé

Fente palatine