28/04/2017, le moral de Be Bop

Le moral de Be Bop

Vendredi 28 avril 2017, j+17

Le moral de Be Bop est en baisse. Ce matin, nous montons la chercher à l’étage, elle n’a pas voulu manger ni boire, la litière est propre, elle n’a pas uriné de toute la nuit. Pour le coup, je ne suis pas contente et je le lui dis. Si nous la mettons à l’étage la nuit c’est pour qu’elle soit au calme et pour que nous puissions voir si elle s’alimente. De plus, il y a 7 chiens et 4 autres chats qui ont besoin de nous eux aussi et il faut qu’ils circulent librement. Ils ont aussi besoin d’un peu d’attention.  Je ne veux pas qu’elle continue à passer deux jours sous perfusion à la clinique puis revenir et ensuite repartir.  Je décide de la faire boire avec une pipette et de l’alimenter en lui mettant de la pâté directement dans la gueule et cela toutes les heures. Elle n’est pas contente sur le moment et me le montre.

moral de Be Bop

   moral de Be Bop

Be Bop précise aussi qu’elle peut me mordre et me griffer mais elle fait juste un avertissement.

La cicatrisation

Sa cicatrisation semble être correcte. Là aussi, pour les soins, elle en a assez et commence à se tortiller, donc pas de photo possible pour voir l’évolution. Une fois les soins et le gavage terminés, elle reste sur mes genoux, elle va à sa litière ou elle explore la pièce. Elle se choisit un lieu de couchage différent à chaque fois, elle pétrit, elle ronronne, mon nourrissage intensif ne semble pas avoir trop d’inconvénients. Pendant qu’elle pétrit son coussin, je photographie l’aspect vertical de la cicatrice.

 Be Bop cicatrisation

 Be Bop cicatrisation

La partie basse est bien collée à la peau. Le trou se trouve dans la partie haute, comme si on avait décollé la peau du reste de l’anatomie. C’est assez profond. A l’extérieur, on voit encore des parties nécrosées. J’ai discuté avec la vétérinaire et nous allons assumer son évolution jusqu’à mardi après midi, date de notre prochain rendez vous.

Nous avons monté Be Bop à l’étage vers 23h avec ses couchages préférés. Elle est monté aussitôt dans une petite alcôve qu’elle avait repérée la veille et elle y est restée jusqu’au matin, comme elle l’avait fait auparavant.

Samedi 29 avril 2017, j+18

7h30

Nous la redescendons dans notre chambre. Comme hier, elle n’a pas mangé, ni bu, ni utilisé sa litière. Je commence par la faire boire, manger un peu et avaler ses médicaments. Ensuite je fais ma piqûre d’insuline, prend mon petit déjeuner et nous promenons les chiens.

8h30

Avec Michel nous nettoyons la plaie et nous la badigeonnons de Sulmidol. Je la garde un moment sur mes genoux le temps qu’elle se détende.

9h30

Je la fais boire, manger un peu, elle semble fatiguée et peu motivée. Elle reste un bon moment dans sa litière.

moral de Be Bop

Puis, elle va se cacher sous le lit. Alors, je la laisse tranquille et rejoins le reste des 4 pattes.

Be Bop cicatrisation

Michel a allumé du feu dans la cheminée car il fait 15° dans la cuisine et 2° dehors. Les hirondelles chantent dans la petite pièce, le soleil, bien présent leur donne le moral. Les autres chats, dégustent l’alimentation non utilisée par Be Bop, cela doit être suffisamment bon puisque Dièse et Be Wa restent dans l’enclos avec les chipies et ne demandent pas à vadrouiller sur le grand terrain. Gluck, Jolas et Jarouska sont dehors, les autres chiens sont restés au chaud dans la grande pièce.

Je prends mon deuxième petit déjeuner et lis mon courrier. Ensuite, toutes les heures, je la fais boire et je lui donne un peu à manger. Elle accepte (garde dans sa gueule) la crème vitaminée envoyée par Agnès et quelques noisettes de viande hachée. En début d’après midi, comme il y a un grand soleil, je décide de la sortir dans l’enclos des chats en espérant la motiver un peu. C’est sur la page suivante.

28/04/2017

2 Responses

  1. catherine

    vous la faite manger et boire pour elle l’appetit n’est pas revenu et avec sa plaid c’est tres douloureux ;mais ça va revenir petit a petit ;pleins de gros calins

    amicalement a vous BERNADETTE et a MICHEL

    • Bernadette

      Pour la boisson, j’interviens moins, elle est capable de compléter d’elle même. Pour l’alimentation, l’envie n’est pas au rendez vous pour l’nstant

Laissez un commentaire