23/05/2015

Samedi 23 mai 2015

Les hirondelles

 –

Le nid en face de la vitre de la cuisine

 –

Les oisillons nettoient leurs ailes et les déplient, ils pourront bientôt s’envoler . Ils ont environ 16 jours

C’est en dessous de ce nid que nous avons retrouvé le 7 mai  une 1/2 coquille vide, signe qu’au moins un oisillon était né

 –

Pendant que je photographie les petits, une adulte surveille posée sur un clou, juste en face du nid

 –

Le nid au dessus de la porte de la cuisine

 –

Là aussi, un adulte surveille pendant que je prends les photos. Quand il n’y a pas d’adultes à proximité, les petits, se cachent au fond du nid. Quand un chat rentre dans la pièce se sont des cris stridents qui signalent le danger et aussitôt plusieurs adultes essaient de les chasser

 

 

 

 –

L’adulte est barbouillé

 –

Le nid en face de la fenêtre qui donne sur le petit jardin

Je trouve bizarre qu’une hirondelle décore son nid avec de la mousse et des brindilles fraîches. En fin de compte, c’est un autre oiseau qui a investi le nid vide

 

 

 –

Dans l’atelier

 –

Michel a trouvé une 1/2 coquille sous le nid occupé par  une hirondelle. Pour une fois la coquille n’est pas tachetée mais je ne sais pas pourquoi.

Dièse a bien compris ce qui se passe et elle s’installe au dessus de la porte d’entrée sur les poutres du préau

 –

C’est un prédateur redoutable car elle est très souple et grimpe un peu partout.

 

 

 –

Dans le champ, les chiens ont découvert Be Bop tapie dans l’herbe. J’ai vu passer devant moi un chat à grande vitesse suivi de Gluck, Haendel, Jolas et Jarouska qui  avaient bien l’intention d’attraper ce jouet vivant. Be Bop a eu le temps de grimper sur le toit du hangar pendant que les petites continuaient à la chercher en reniflant au sol.  Individuellement, je suis certaine qu’aucun de mes léos ne ferait du mal à un de nos chats mais dans l’excitation de la poursuite, je pense que cela peut devenir dangereux pour le félin, surtout s’il a un grand espace vide à franchir avant de rejoindre un endroit protégé.

 –

Blue

 

 

 

 –

Jarouska aperçoit un chevreuil de l’autre côté du grillage, elle donne l’alerte

 –

Don Gio

 –

Don Gio et Haendel

 

 –

Don Gio et Gluck

 

 –

Gluck, toujours fan de  l’objectif et qui se déplace puis se couche  pour se trouver bien en face

 

 

 

Haendel

 

 –

Jarouska

 –

Jolas

 

 

 –

Jolas va bien mieux et elle le montre

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

23/05/2015

8 Responses

  1. Boulay Chantal

    Au moins la vie animale est diversifiée chez vous !
    Je trouve que Gluck a bien raison de jouer les stars , ce léo est de toute beauté et a un port de tête très altier , perso je l’adore .
    Mais pas de jaloux , caresses à toute la troupe et mes amitiés pour vous deux , belle journée

  2. Nicole Duport

    Me voila rassurée ! j’aurais dû penser à aller sur le site…

    Belles photos comme d’habitude, ma cure à Aix les Bains touche à sa fin, je vais avoir plus de temps pour parcourir le moi de Mai.

    Amicales pensées

  3. Patricia

    Vous avez pris de jolis clichés de Gluck ♥
    Je constate que Dièse continue ses exercices de gymnastique intensive 😉

    Amicalement.

    • Bernadette

      Maintenant que Gluck aime se faire photographier, cela change mais je ne peux prendre que des gros plans, il est collé à l’objectif !

Laissez un commentaire