18/10/2016

Mardi 18 octobre 2016

Le soleil se lève

 

C’est certain, depuis 5 ou 6 jours, Don Gio a un coup de fatigue ou de baisse de forme ou de vieillissement, ou de moral, comme on veut. Affaiblissement bien cerné par Europe qui en avait profité pour affirmer son envie de statut en lui faisant une morsure d’avertissement devant tous les chiens.

A la suite de ce geste, nous avons tous réfléchi (les 2 et les 4 pattes).

Michel et moi avons modifié notre comportement vis à vis d’Europe, qui n’est plus bichonné car « pauvre petite chienne malheureuse » mais qui est traitée comme un membre à part égal de la meute avec les mêmes avantages et les mêmes devoirs.

Don Gio a besoin de soutien lorsqu’il va dans le champ, nos chiens âgés ont l’habitude d’être épaulés par d’autres quand ils sont fatigués. Jolas et Jarouska commencent à le suivre quand il est loin de nous mais cela reste ponctuel. Par contre Don Gio semble m’avoir choisi comme tuteur et, en guise d’épaule quand il fatigue, il réclame le collier et la laisse et se promène collé contre moi.

Haendel a réfléchi lui aussi, lentement…très lentement….comme à son habitude et il a compris et interprété à sa façon l’échange musclé de la part d’Europe en direction de Don Gio. Tout content de lui , lorsque nous nous préparons pour partir en promenade, il applique en gros, la méthode Europe (il fait semblant de vouloir mordre Don Gio) et la méthode Gluck (il se hisse laborieusement sur le dos de Don Gio qui s’écroule et il se couche sur lui). Le gros problème, c’est que Don Gio s’écroule n’importe comment avec les pattes mal positionnées et que Haendel, mal coordonné, une fois couché sur lui ne peut se relever qu’avec de l’aide  et beaucoup de difficultés. Bien sûr pendant ce temps là, Jarouska saute comme un kangourou sur tout ce qui bouge en poussant des petits cris aigus de bébé.  Il a fallu trouver une stratégie « Haendel » pour le départ et heureusement, le simple fait de le garder dans la pièce pendant que je m’habille puis de le mettre en laisse au moins le temps d’enfiler les bottes et d’avancer un peu sur le terrain semble suffire.

 

Une fois lâché, il titille Don Gio en sautillant comme Jarouska, piaulement y compris. Haendel continue son éducation à sa façon.

 

 

 

Personnellement, j’aurais préféré qu’il prenne exemple sur Jolas

 

Feedback

 

Jolas et Jarouska

  

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

18/10/2016

2 Responses

  1. Jo,Just for Fun

    Haendel ne fait vraiment rien comme on l’attendrait! Pas confort pour Don Gio! Je trouve Jolas très posée pour une jeune chienne, en tous les cas, elle a bien pris des leçons octroyées par Blue.

    La lumière des paysage est superbe.

    • Bernadette

      Haendel est vraiment un cas particulier ! La meute intègre Feedback et Europe et elle commence à s’organiser. Jolas a des responsabilités dans le groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.