18/07/2017, les faisans

Mardi 18 juillet 2017

Les faisans

Quand Michel coupe l’herbe du champ avec son tracteur, il rencontre fréquemment un faisan et ses 3 poules faisanes. Lors de nos promenades, nous voyons le faisan partir en courant dans un sens, souvent en criaillant. Tous les chiens sont à ses trousses, Europe et Feedback en tête du peloton. Une fois qu’il s’est suffisamment éloigné et qu’il s’élève enfin dans les airs, nous voyons s’envoler en sens inverse,  les poules, restées discrètement sur place dans le fourré.

Nous avions bien vu qu’Europe s’intéressait à un espace derrière le grillage puis nous avons compris pourquoi elle essayait de forcer le passage complètement excité car l’objet de sa convoitise commençait à devenir accessible.

Michel a remis en laisse les deux chiens « moteurs » Europe et Gluck qui ont aussitôt été suivis par le reste de la meute. A cette occasion nous avons pu voir que Jolas avait une forte envie de n’en faire qu’à sa tête. Une fois tous les chiens à la maison, il est reparti consolider le grillage et mettre une protection devant le nid. En principe, il n’y aura rien à craindre de la part de nos chiens. Reste les prédateurs naturels mais là c’est un autre problème qui n’est pas de notre ressort.

La promenade suivante

Europe, Feedback et Haendel arrivent en laisse jusqu’au champ. Les deux premiers pour ne pas courir derrière un chat dans l’espace considéré comme neutre et le troisième, simplement pour qu’on ne soit pas obligé  de revenir en arrière pour le récupérer car il se sera trompé de sens dans l’agitation du départ. Une fois sur place nous les détachons.

Jarouska vérifie que Dièse ne soit pas sur le siège du tracteur

Haendel réfléchit

 

 

Feedback et Jolas  suivent Michel

Au fur et à mesure que nous avançons, Europe, qui était en arrière, dépasse Michel à petits pas. Elle  hésite, jette des petits coups d’œil dans sa direction, accélère, pour finalement courir franchement en direction du nid. Elle est suivie par les autres chiens qui ont adopté exactement la même façon de faire et rapidement, les chiens sont hors de vue. Superbe exercice de désobéissance joyeuse, contrecarrée par de grosses masses immobiles de l’autre côté du grillage arrivées entre les deux promenades et qui semblent montrer la garde.

 Jarouska visiblement ne sait pas quoi en penser, elle est perturbée et elle le  transmet aux autres chiens, sauf pour Don Gio qui doit reconnaitre un phénomène annuel.

Cette fois, c’est inutile de les remettre en laisse, ils obéissent et dépassent ce nid  bien protégé même si Europe regarde plusieurs fois dans sa direction. Jolas en a même oublié de prendre une pomme.

Le retour

Don Gio mène le groupe, Jarouska reste proche, il est celui qui a émis le moins de stress. Gluck n’est pas visible sur la photo mais il est à gauche derrière Michel. Jolas ferme la marche comme elle le fait très souvent.

Michel ayant pris en laisse Feedback et Europe pour rejoindre la maison, Gluck se met automatiquement derrière Don Gio

Une fois devant la cuisine, Don Gio rentre. Gluck Haendel et Jolas vont monter la garde

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

18/07/2017

4 Responses

  1. Nicole Duport

    Leurs bonnes grosses bouilles font plaisir à voir je n’arrive pas à me convaincre qu’ils puissent mordre !

    • Bernadette

      Nous oublions que les chiens et les humains sont deux espèces différentes qui cohabitent. En général, ils connaissent nos codes mieux que nous les leurs. Ils se plient à notre façon de vivre mais cela n’empêche pas quelques bugs. Un chien peut dépasser momentanément le respect de nos codes, un humain occulte fréquemment l’existence des leurs.
      Entre eux et dans la nature, si on leur en laisse la possibilité, et s’ils ne sont pas déformés par leur vie auprès des humains, ils restent des chiens à part entière. Leur mâchoire puissante sert pour manger mais elle est aussi un moyen de communication Si la morsure entre eux, de symbolique à forte est amortit par leur fourrure, celle sur un humain, même modérée, est souvent grave car notre peau est nue !

  2. catherine

    les faisans font beaucoup d’oeufs ; cela interesse europe et les autres loulous ; pleins de calis aux leos

    amicalement a vous BERNADETTE et a MICHEL

Laissez un commentaire