16/07/2017, hirondelles en juillet

Les hirondelles en juillet

Dans la pièce, nous avons deux nichées avec des oisillons assez proches en âge. Dernièrement, nous avions trouvé un oisillon au sol, remis dans un nid et vu les parents l’éjecter et le précipiter au sol. Notre première déduction a été de penser que nous avions fait une erreur de nid, d’autant plus qu’il a très bien été accepté dans l’autre nid.  Il y avait donc un nid accueillant, près de la cuisine, avec 6 oisillons et un nid sélectif, près de la fenêtre, avec 4 oisillons. le lendemain, nous avons trouvé 2 oisillons morts sous le nid  près de la cuisine, ce qui donne 4 oisillons vivants dans chaque nid.

Avec les photos, je vois bien des parasites sur le nid et sur les oisillons et cela dans les deux nids, ce qui ne présage rien de bon pour leur survie.

Le 10 juillet 2017

Le nid près de la cuisine

  –

 

 

Le nid près de la fenêtre

Les oisillons sont quand même plus jeunes que ceux près de la cuisine. Je devrais pourvoir faire une différence.

 

Le 11 juillet 2017

Le matin, je passe dans la pièce, un petit est tombé du nid. Je lève la tête, ily a 3 oisillons visibles dans le nid près de la fenêtre, 4 oisillons dans celui près de la cuisine.  je mets des gants de ménage,  prends l’échelle et repose le petit dans son nid. Sur la photo on voit bien les parasites sur lui (insecte et petits points blancs. Les parents ne l’éjectent pas, je ne me suis pas trompé de nid.

Le 12 juillet 2017

Encore un oisillon au sol mais là aucun doute de ma part, il est sous le nid près de la cuisine, contre la plinthe. Je le remets d’office chez lui. Il a lui aussi des parasites sur lui et je me demande si cela modifie leur sens de l’équilibre.

 

Un moment après, je passe dans la pièce, les parents nourrissent de chaque côté, il n’y a plus de chute, tout va bien mais…il y a un léger problème :

Dans le nid près de la fenêtre, il n’y a plus que 3 oisillons avec un adulte

 

même s’il y en a un qui se cache quand je prend la photo

Dans le nid près de la cuisine, ils sont cinq maintenant ! je me suis trompée de nid mais les hirondelles adultes de ce nid sont conviviales, elles gardent le petit nouveau.

 

Le 15 juillet 2017

L’oisillon n’a pas été rejeté, cela fait 3 jours que son adoption est faite.

Un partage entre amis

Guy et Claudette sont des lecteurs du site du Pli du Soleil. Ils ont eu la gentillesse de m’envoyer une vidéo des hirondelles de chez eux

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

16/07/2017

15 Responses

  1. Nicole Duport

    Les années précédentes, vous n’aviez pas parlé de ces parasites, sait-on ce que c’est et la raison pour laquelle ils s’installent ? quelle est leur action sur les oiseaux ?

    Croisons les doigts pour que les nichées survivent – les petits étant déjà « bien démarrés » sont peut-être moins vulnérables que de très jeunes oisillons ?

    • Nous avons eu des parasites une année sur une nichée tardive. Tous les oisillons étaient morts. Nous avions brûlé le nid et décapé la poutre. Pour l’instant, aucune hirondelle n’a reconstruit à cet endroit. Actuellement, à part deux oisillons décédés, tous les autres tiennent le coup

  2. Clo de Tahiti

    Sympa la petite adoption, encore une fois des animaux nous donnent des belles leçons de tolérance

    • C’est sympa mais il ne faut pas oublier que pour l’autre nid les hirondelles ont précipité dans le vide l’oisillon qui ne venait pas de chez elles. Les humains et les animaux sont très proches, capables du meilleur comme du pire

  3. Guy et Claudette

    Bonjour tout le monde
    Concernant la vidéo, c’est tout de même une vidéo d’amateur, mais on reconnait bien les petiotes.
    Question, serait-il possible qu’elles refassent une nichée en cette fin du mois de juillet.??
    Les petites sont dehors toute la journée, et les parents s’affairent autour du nid, avec un gazouillis qui rappel celui de leur arrivée.

    • C’est possible que vous ayez une deuxième couvée.Il faut environ 8 jours pour pondre + 15 jours pour couver + 15 jours pour nourrir + plusieurs jours pour voler, prendre des forces et apprendre à reconnaître la topographie de la région. Ici, les dernières couvaisons s’arrêtent dans la première quinzaine d’août et les départ pour la migration s’échelonnent jusqu’au début d’octobre.

  4. pour les oiseaux il y a de la poudre pour les poux il faut les poudrer et recommencer si ils ne sont pas partis ; la video est super

    amicalement a vous BERNADETTE et a MICHEL

    • Je vais en acheter et nous en mettrons dans les nids dès que la migration sera faite. Pour l’instant je ne veux pas déstabiliser ou apprivoiser les oiseaux en les touchant

  5. Guy et Claudette

    Bonjour,
    Ce matin, bonne nouvelle, j’ai ramassé 3 demie coquille d’oeuf, qui n’étaient pas hier soir.
    Bonne nouvelle certes, mais c’est un peu tard tout de même.
    Je surveille
    Bonne journée à vous

    • Nous avons nous aussi des naissances actuellement mais, à priori ce sont les dernières car il faut que les oisillons aient le temps de s’envoler et de prendre suffisamment de forces pour faire la migration. Heureusement, celle ci s’étale sur tout le mois de septembre et même début octobre en fonction de la saison.

  6. Guy et Claudette

    On a donc l’espoir qu’elles puissent s’envoler…et revenir.
    Deux autres demie coquille ce matin, soit 5, ce qui doit faire au moins 3 petites, croisons les doigts.

  7. Guy et Claudette

    Je les ai enfin aperçu, elles sont 4 dans le nid.
    La température commence à baisser, les mouches et moustiques se font rares, la pluie, le brouillard, un vrai temps de Toussaint, ça va être dur.

Laissez un commentaire