15/10/2016

Samedi 15 octobre 2016

Une bonne journée bien calme sous le soleil .

Tout d’abord, merci pour vos messages écrits ou téléphoniques pour m’aider à trouver une solution confortable pour Europe.

On m’a posé la question du vécu de Feedback et voici la réponse que j’ai donné : » il y a peu à dire. Alain l’a eu bébé et il s’en est occupé du mieux qu’il a pu. Les problèmes de Feedback, à mon avis, étaient ceux d’un chiot responsable trop jeune d’un humain handicapé. Toujours à mon avis, cela expliquerait sa torsion d’estomac à 9 mois et le fait qu’il ait mordu des personnes et des animaux alors qu’il était attaché au fauteuil roulant. La seule chose que nous ne pouvons pas faire, c’est lui reprendre une « proie », il ne donne pas, il ne l’a pas appris avec Alain. Sinon il s’épanouit de jour en jour »

Nous avons modifié une partie du rythme de vie de la meute. Feedback et Europe rejoignent leur enclos une heure plus tôt, entre 17h et 17 30.  Dans la journée, ils peuvent retourner chez eux pour faire la sieste ou lorsque j’ai besoin de me reposer.  En contrepartie, tous les chiens ont 3 promenades au lieu de 2.

Comme les chiens ne portent pas de collier chez nous, nous avons le geste de facilité qui est de prendre quelques poils ou une partie de l’encolure dans la mains pour les diriger, les retenir, m’aider à marcher les jours où cela glisse…. Ils ont l’habitude et ce n’est pas négatif pour eux. J’ai remarqué que la même prise pour Europe lui fait prendre l’aspect d’un chien battu et elle accentue cela en se mettant à boiter le plus bas possible. Nous avons accroché un collier et une laisse dans la pièce et lorsque nous voulons qu’elle se déplace vers un endroit inhabituel ou seulement pour rejoindre son enclos, il suffit de le lui enfiler et elle trottine docilement à côté de nous. Pour Feedback, il suffit de l’appeler et il arrive en tortillant du popotin, il aime bien la tranquillité de son enclos, il aime bien sa tranquillité et surtout l’absence de responsabilité.

Dans la maison j’essaie de rester neutre avec Europe, au même titre que pour un autre chien. Je n’avais pas intégré que je lui faisait beaucoup  trop de câlins pour la féliciter pour tous ses progrès. La conséquence, c’est qu’elle avait pris progressivement place contre mon fauteuil et mes pieds et que plus aucun chien ne pouvait approcher.

Europe a eu faim dans sa jeunesse, cela a une influence sur son rapport à la gamelle. Nous laissons une gamelle en continue dans la pièce principale, sous notre surveillance mais il n’y en a plus dehors pour limiter les conflits.

Comme nous n’autorisons pas Europe à marquer son statut en utilisant la nourriture, il faut rester équitable, Haendel n’a plus le droit de marquer son territoire dans la journée avec sa croquette fétiche, d’autant plus qu’il en élargissait le périmètre en la laissant de plus en plus loin.

La troisième promenade.

Dans notre champ, les chiens cherchent les faisans et les perdrix. Dans le champ d’à côté les chasseurs font de même.

et les faisans préfèrent jouer avec mes chiens plutôt qu’avec les chasseurs

et tout cela s’est déroulé dans le plus grand silence de la part des chiens et du faisan

Don Gio

Plus rien sur l’œil mais une belle otite !

Europe

 

 –

Jolas est venue se coucher tout près d’Europe et elles surveillent ensemble

 

   –

Jolas accompagne Feedback

Gluck

Haendel hésitant car il entend des enfants qui se disputent de l’autre côté de la route

Jarouska et Feedback avec Michel

 —

Jarouska

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

15/10/2016

4 Responses

  1. catherine

    DON GIO va bien super nouvelle;les photos avec le faisan sont super ;pleins de calins a tous les leos et caresses aux minous

    amicalement a vous BERNADETTEet a MICHEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.