11/03/2016

Vendredi 11 mars 2016

 –

Les chats reprennent leurs habitudes mais dans l’ensemble, ils restent assez proches de nous.

Be Wa

Be Bop

 

 

 –

Visite de Ganesh et Jazira.

 –

Dans un premier temps, Gluck et Ganesh viennent avec mois dans le champ pour se défouler. C’est important car Gluck cherche à démontrer qu’il est chez lui et, si les autres chiens sont autour, à la moindre excitation ou  interprétation de travers par un autrechien (Haendel est le champion dans ce registre), c’est la meute complète qui essaie de l’aider.

Ganesh connait le protocole, il ne doit pas courir comme s’il était chez lui et ne pas me demander des câlins. par contre il a le droit d’arroser copieusement, toutes les troncs d’arbres ou les branches basses, Gluck repassant derrière lui.

 

Dans le champ, Ganesh a un peu plus d’autonomie, mais auparavant, Gluck affirme sa position et explique clairement qu’il est chez lui, sur son domaine.

La tête posée sur le dos de l’invité

Le suivi pas à pas, toujours avec une possibilité de contact sur le dos

 

Un simulacre de saillie que Ganesh accepte

 

 

Une fois cette étape expliquée et acceptée, Ganesh peut commencer à courir toujours suivi par Gluck

 

 

Quelques pauses avec aussitôt un geste de dominance de la par de Gluck

 

 

Un affrontement symbolique entre les deux chiens. Cela semble correspondre à une demande de style, cela suffit de la part de Ganesh

 

 

 –

de nouveau une course poursuite mais, cette fois, quand Ganesh en a assez, il vient vers moi.

 

 

 

 —

  —-

 

 

  –

Gluck

 

Gluck a mal sur un jarret, il boitille légèrement et se tient sous lui

 

 –

 

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

11/03/2016

Laissez un commentaire