10/10/2016

Lundi 10 octobre 2016

Il y a quelques jours…

Si Feedback et Europe sont doués pour le sprint sur le 100 m, Gluck est plutôt du type marathon, alors, pris par l’ambiance, un faisan qui démarre sous leur nez, il s’est essayé au sprint derrière les deux autres et….cela lui a scié le train arrière. Il a continué la course,  les pattes avant trainant le reste du corps. D’où nous étions, impossible d’intervenir. Lorsque nous avons été assez près, il a compris notre demande et il s’est assis en nous attendant. je pense que j’ai été la plus choquée, il ventilait pas mal mais il n’était pas affolé. Retour lentement (à ma demande) vers la maison, repos et arnica. Il n’a aucune séquelle physique, pas de boiterie, pas de stress…

Feedback est parti au fond du champ avec son faisan dans la gueule et personne n’a essayé de le lui prendre. Quand il est revenu à la maison, tout content de lui, la première chose qu’il a cherché, c’est le chat dans l’arbre à chat. Nous lui avons fait remarquer qu’un chat n’est pas un faisan. Michel a retrouvé le faisan intact mais mort et il en a fait cadeau à une connaissance. Feedback avait seulement envie de jouer!

Aujourd’hui

C’est certain, Europe et Feedback commencent à comprendre que les chats font partie du Pli et que cela ne nous fait pas plaisir quand ils les poursuivent. Ils font des efforts méritants et les chats introduisent des approches supplémentaires pour les familiariser à leur présence, notamment, passer dans la pièce en présence d’Europe pour boire ou demander à sortir et elle fait beaucoup beaucoup d’efforts pour ne pas leur sauter dessus. Si Feedback est seul dehors, il ne poursuit plus systématiquement un chat qui passe.

Autres progrès :

  • ils ne poussent plus des hurlantes comme s’ils étaient abandonnés quand Michel prend sa voiture.  Ce matin, ils ne se sont même pas levés pour le voir partir.

  • Ils sont très sociables quand nous avons des invités.

  • Ils réclament des câlins

  • Europe revient quand je l’appelle et je commence à faire partie de sa vie, elle se couche à égalité près de mon fauteuil ou près de celui de Michel alors qu’il en avait l’exclusivité auparavant.

Il ne faut pas oublier que la vie est comme un balancier, quand il y a du « + »  un jour, il y aura automatiquement du « – » un autre jour. L’essentiel c’est que l’amplitude diminue et que l’ensemble penche du bon côté.

Europe

 

 

 

Feedback

 

  

Feedback et Haendel

Haendel

Jarouska

 

 

Jolas et Gluck

 

Jolas

 

  

 

 

 

   

 

 Jarouska et Jolas montant la garde

 

  

 

Variations sur le thème du jeu des chaises musicales

Les 4 pattes ont passé la journée à échanger leurs lieux de couchage. Cela doit avoir beaucoup de sens pour eux et aider à la convivialité.

Le coussin près de la crédence

Europe

Gluck endormi.

Le coussin devant la bibliothèque

Don Gio

 

Feedback

Haendel

 

Jarouska

Le coussin devant le coffre

C’était devenu l’exclusivité d’Europe, son « coin refuge » quand elle était dans la maison mais elle doit se sentir un peu plus à l’aise et maintenant, elle n’hésite pas à le partager et à essayer d’autres lieux.

Jolas

Le coussin au pied du canapé

Don Gio a découvert qu’il pouvait remplacer avantageusement une couverture  ou une peluche à tétouiller quand il a besoin d’évacuer un stress comme le départ de Blue.

 

 

 –

Europe

Jolas

Les espaces sans coussin mais stratégiquement  près d’un fauteuil

Europe explique à Jarouska que cet espace à côté de moi lui appartient pour l’instant.

Feedback, juste derrière mon fauteuil

19h

Feedback et Europe sont chez eux, les chats investissent la pièce et les coussins.

Be Wa

 

 

Be Bop

 

 

 

Le kiosque a retrouvé son aspect fin de saison

Boobha, le dernier frère de Blue vient de franchir le pont de l’Arc en Ciel aidé par ses maîtres.

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

10/10/2016

2 Responses

  1. Patricia

    J’aime bien votre phrase « Il ne faut pas oublier que la vie est comme un balancier, quand il y a du « + » un jour, il y aura automatiquement du « – » un autre jour. L’essentiel c’est que l’amplitude diminue et que l’ensemble penche du bon côté. »

    Les moments de siestes et leurs emplacements ne sont jamais anodins. On en profite pour asseoir son statut ou encore faire passer des messages.

    Amicalement.

    • Bernadette

      Pour progresser dans la vie, il y a souvent 3 pas en avant et 1 pas en arrière, il faut le savoir et positiver quand le moment négatif arrive sinon on peut déprimer!

Laissez un commentaire