10/02/2017

Vendredi 10 février 2017

Pour son anniversaire Jolas et Jarouska ont entrainé Don Gio dans des roulades dans le champ

 mais quand elles se relèvent elles sont nickel  Ce n’est pas le cas de Don Gio dégoulinant de vase !

Jolas

 

 

 

Jarouska

 

 

 

  –

Haendel

Gluck passe son temps à baver dans les conduits d’oreilles de Don Gio qui raffole de cette situation mais dont les pavillons enflammés se transforment en un bruit de grelot agité dans une mare quand il secoue sa tête. Nous séparons Gluck de Don Gio et Haendel s’est gentiment prêté au secours de Gluck brimé en lui  présentant ses oreilles à lécher, oreilles qui se sont retrouvées rapidement irritée. Notre petit bonhomme a laborieusement essayé de calmer cela en les grattant. Après plusieurs essais infructueux, il a enfin réussit à atteindre le dessus de son crâne qu’il a légèrement griffé par la même occasion. Maintenant, Gluck lui lèche et trempe méthodiquement tout le dessus du crâne, et un hot spot est apparu. Depuis, nous séparons les trois chiens quand ils sont hors de notre surveillance.

Une nouveauté, un essai ou une future habitude? Après avoir observé Jolas, Haendel vient de comprendre qu’on peut remplacer une grosse croquette par deux cordes.

 

 

 

Gluck et Jolas montent la garde à leur façon.

 

Gluck

 

Pour voir l’article dans le journal du Pli du Soleil

10/02/2017

4 Responses

  1. Clo de Tahiti

    Bon anniversaire au beau Don Gio. J’aime beaucoup la technique de garde de Gluck et Josas et je suis sûre en plus qu’elle est très efficace malgré les apparences

  2. catherine

    j’ espere que les oreilles de don gio ne le font pas trop souffrir ; et que HAENDEL va mieux ; pleins de calins aux leos

    amicalement a vous BERNADETTE et a MICHEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.